Éristale gluant ou éristale tenace sur fleur de saule

Éristale gluant ou éristale tenace sur fleur de saule

Éristale gluant ou éristale tenace  la longue quête

Lorsque j’ai publié cette note en 2013 j’avais cru identifier  une abeille Antophore. Cependant un commentaire reçu sur mon ancien blogue, apportait quelques précisions. Il ne s’agit pas d’une abeille mais d’un diptère. Une mouche, que l’on distingue des hyménoptères (abeilles, guêpes) : les mouches ont des antennes courtes et de gros yeux et deux ailes contre quatre pour les hyménos. En mars sur les saules les abeilles qui butinent seraient du genre Andrena ou Osmie mais pas Anthophora.

Et puis l’apport déterminant de Pascale une photographe naturaliste qui apporte les précisions sur cet insecte qui appartient effectivement à la famille des diptères. Il s’agit d’un éristale gluant.  Je vous invite à cliquer sur ce lien pour apprécier ce magnifique site d’une photo naturaliste de talent.

Hits: 157

Cet article a 3 commentaires

  1. Cet article est apparu sous ton dernier article, et j’ai été surprise par son titre car il s’agit d’une Éristale gluante. Ici, c’est un mâle.
    En revanche, sur la seconde petite photo à droite, c’est une autre espèce de mouche.
    Toutes les mouches n’ont pas les antennes courtes, celles qui les ont courtes sont les Diptères brachycères, les Diptères nématocères ont les antennes plus longues que la longueur de leur tête.
    Je me permets, pour ceux qui visualiseraient ces photo sur google image, de te dire que ces photos apparaissent avec un mauvais titre, d’où un risque d’induire d’autres personnes dans l’erreur, et donc de l’importance de modifier le titre et les infos en cas d’erreur d’identification.

  2. Merci Pascale pour ce commentaire déterminant. J’ai laissé ouvert cette note car je n’ai jamais eu le sentiment d’avoir identifié cet insecte. Merci encore pour une contribution utile.

  3. Bon jour Sergio,
    De rien, c’est le hasard, sil toutefois il existe, qui m’a menée sur cette page.
    Cette erreur entre les mouches Syrphidés et les abeilles ou guêpes est fréquent, c’est la manière qu’elles ont trouvé pour se protéger des prédateurs 😉
    Merci pour ton annotation, j’en suis très touchée.
    Bonne journée

Laisser un commentaire