Beynac et Cazenac, une porte fortifiée

Beynac et Cazenac, un jour, une photo

Beynac et Cazenac, une photo en noir et blanc prise dans une ruelle devant une porte fortifiée. Par une fin d’après-midi d’automne, la pierre calcaire est irradiée par un soleil généreux.

Beynac et Cazenac - porte fortifiée - photo en noir et blanc

Cet article a 5 commentaires

  1. Le noir et blanc me semble toujours LA meilleure solution quand on montre des vieilles pierres. Je trouve que ça leur donne plus de relief et que les zones ombragées accrochent mieux l’oeil. Très beau rendu des matières, bonne journée Sergio (bon pour moi tu es Sergio, tu avais commencé comme ça en passant chez moi la première fois)

    1. Bonjour Marie,
      Je partage ton avis surtout lorsqu’il s’agit de gérer des zones très contrastées.

  2. Belle composition, et j’aime le choix du noir et blanc sur ces vieilles pierres.
    Bonne journée Serge

    1. Une ruelle étroite cadre naturellement la composition qui ne laissait pas ici beaucoup d’alternative. Le choix a consisté à utiliser la ligne directrice des pavés et le cadre serré des murs.

  3. Beynac et Cazenac…
    Un lieu que nous connaissons… de l’extérieur car nous fréquentons surtout la rive d’en face où mon mari a habité plusieurs années.
    Un lieu marqué par les polémiques actuelles autour de la création d’une voie rapide venant défigurer la vallée, tourisme oblige.
    Quant à cette vue en noir et blanc, elle sublime le lieu et en révèle son âme.

Laisser un commentaire

Fermer le menu