Kampot, le vieux pont et les enfants

Kampot : Un vieux pont et des enfants face à la rivière

À cette heure avancée de la journée, le trafic sur le vieux pont de Kampot est fluide. C’est l’heure idéale pour profiter du calme qui s’installe sur la ville. Trois enfants, un vélo sur béquille près d’eux, sont assis devant le vieux pont. L’observatoire est idéal pour observer la vie de la rivière en laissant le temps couler doucement dans la douce température du moment.

Le vieux pont de Kampot porte les stigmates de la guerre

Le vieux pont colonial de Kampot. Les deux premières arches sont d’origine. La troisième arche a été remplacée par des piles en béton qui supportent en tablier en béton.Le vieux pont colonial de Kampot  fut partiellement détruit par la guerre civile qui ravagea le Cambodge dans les années 70. Il  a été rafistolé pour qu’il continue à assurer le lien entre les deux rives . Deux arches d’origine en béton armé sont intactes, la troisième arche est absente. Elle est remplacée par des piles en béton qui supporte un tablier en acier. Ce rafistolage, permet d’assurer la jonction avec la rive opposée.

Pont de Kampot, vélo, enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :