Les troglodytes d’Arguedas font face à l’érosion

Troglodytes d'Arguedas - illuminations
Illumination des troglodytes d’Arguedas

Les troglodytes ont précédé le village d’Arguedas

Ce village de Navarre est le point idéal de départ pour visiter le désert des Bardenas Reales. Mais d’abord intéressons nous aux habitats troglodytes. Ces anciens habitats  aujourd’hui désertés occupent le versant de la falaise qui domine le village d’Arguedas. L’évolution des modes de vie conjuguée à l’érosion de la falaise ont conduit à l’abandon des lieux. Jusqu’à l’oubli jusqu’à la prise de conscience de l’intérêt patrimonial de ces vestiges. Aujourd’hui les maisons troglodytes sont le point d’intérêt du petit village d’Arguedas.

À l’ombre des maisons troglodytes

En entrant dans les cavernes désormais ouvertes à tous les vents une  impression de bien être physique se manifeste. Alors que la température extérieure avoisine les 35 degrés, le ressenti ne dépasse guère les 22 degrés. En effet, l’épaisseur de la paroi d’argile et de gypse, joue un rôle permanent de régulateur thermique. De plus un conduit d’évacuation ventilait les locaux. Renforcé par ce constat, je considère que les premiers habitants d’Arguedas avaient trouvé un système de climatisation intégrée et écologique à zéro émission de carbone.

Le plan des habitats troglodytiques d’Arguedas

La cuisine est le centre de vie de la maison troglodyte. Elle sert d’entrée, de salle à manger et de séjour. Une cheminée traverse la paroi laissant apparaître un conduit extérieur. Dans la cuisine une cuisinière au feu de bois en fonte émaillée atteste d’une occupation récente.  Vraisemblablement jusqu’au milieu du 20e siècle. Les pièces les plus profondes correspondent au stockage des vivres tandis que les pièces intermédiaires sont des chambres.

Fragilisation de l’habitat troglodytique

Aujourd’hui l’érosion continue son œuvre, elle fragilise les habitats troglodytiques . Néanmoins ils restent encore pour quelques décennies, le témoignage d’un mode de vie qui vient du fond des âges. Cependant l’érosion est évvidente sur les collines avoisinantes. Elle façonne le paysage, déjà aride par nature. Elle génère des traînées spectaculaires qui s’enfoncent dans des gorges profondes ultime refuge pour une végétation verdoyante.

Arguedas troglodytique : la galerie photo

Ci-dessous visite photographique commentée des maisons troglodytes ainsi que de l’environnement géologique qui explique l’évolution des paysages ainsi que l’évolution des maisons creusées dans la colline.

Arguedas sous les projecteurs
Effet miroir entre la falaise illuminée en ocre rouge et trainée de lumière parallèle en premier plan.
habitat troglodyte : Effets d'érosion
La falaise s’affaisse sous l’effet de l’érosion. C’est pourquoi le plafond est étayé pour éviter l’effondrement.
Arguedas - canyon dans la dépression
Les couches géologiques tendres sont dissoutes par l’écoulement de l’eau tandis que les parties dures subsistent. C’est ainsi que se forme un canyon.
Arguedas - canyon en formation
Petit canyon deviendra grand c’est juste une question de temps.
Arguedas - ravinement
L’érosion continue son œuvre
Arguedas - habitat troglodyte
L’ancien village d’Arguedas était niché dans les parois argilo-calcaire
Arguedas - chemin de terre
Le chemin de terre se perd dans les nuages
Arguedas - le chardon et les ravines
Le chardon est aussi cramé que le paysage semi-désertique
Arguedas - L'érosion crée des ravines
Sous l’effet de l’érosion la colline se découpe. Les habitats troglodytiques menacés sont murés pour éviter tout accident.
Arguedas - troglodyte - cheminée dans une cuisine
L’âtre et la cheminée d’une cuisine troglodytique
Arguedas - la cuisine et les chambres
La cuisine est la pièce principale. Elle ouvre sur les chambres en arrière plan
Arguedas - chambre dans maison troglodyte
Il n’y a aucune trace d’infiltration dans cet habitat. Les couleurs naturelles des murs sont reposantes.
Maison troglodyte - le cellier
Le cellier est l’endroit où l’on stockait les denrées. Le sol craquelé indique qu’il y a des infiltrations d’eau avec émantion de boue.
Troglodyte - cuisinière et cheminée
L’agencement simple montre que l’essentiel se réduit au nécessaire. Ici un plan de travail et une petite cuisinière intégrée autour d’un plan de travail.
Arguedas - naissance d'un village
Quand les habitants sortent de l’habitat troglodytique ils s’implante logiquement à côté. Au pied des falaises commence la ville nouvelle
Arguedas - chambre troglodyte rose et blanche
Les couleurs douces de cette chambre sont reposantes.
Arguedas : Cuisine troglodytique rudimentaire
Le strict essentiel dans cette cuisine
Arguedas troglodytique : l'action de l'érosion
Infiltrations, érosion, effondrements tel est le sort de cet habitat qui n’échappe pas aux lois naturelles.
Arguedas le nouveau village
Le nouveau village s’étale dans la plaine au pied de la colline troglodytique.
Arguedas troglodytique : illuminations
L’illumination aussi sommaire soit-elle contribue à donner une vision différente au site troglodytique
Illuminations Arguedas
Autres lumières, autre ambiance

 

 

Cet article a 3 commentaires

  1. Il y a un charme fou dans ces habitations troglodytes. Ah il est certain que c’est loin de nos habitations tout confort.
    L’environnement est fantastique également. Un très très belle endroit pour cette série superbe.
    Belle fin de soirée

  2. Quel contraste entre le paysage environnant, que tu expliques si bien et l’intérieur des grottes troglodytes empreint de douceur, malgré le côté spartiate des équipements.
    Une belle découverte.

    1. Dans tes dernières notes sur la vie d’Aliénor d’Aquitaine tu évoques l’abbaye de Fontevraud, proche de Saumur. Dans cette région, il y a aussi de nombreux vestiges d’habitation troglodytes. Il y en existe aussi dans d’autre régions du monde. J’en ai visité au Cappadoce en Turquie. La plupart du temps elles ne sont plus occupées, parfois pour des raisons de salubrité, d’autres fois pour des raisons de sécurité. Mais pour avoir visité des habitats troglodytes, je peux affirmer que la température constante été comme hiver apporte un bon ressenti.

Laisser un commentaire