Aller au contenu
Accueil » Blog notes » Portugal » Alto Douro par la route nationale EN 222

Alto Douro par la route nationale EN 222

Miradouro de Frei Estevão ou da Abelheira : Le point sublime

La N 222 au départ de Vila Nova de Foz Côa

À partir de Vila Nova de Foz Côa la route nationale EN 222  invite à un voyage fabuleux à travers l’Alto Douro.  Tout au long du parcours les paysages sont magnifiques tant et si bien que l’on pense que cette harmonie est une fantaisie naturelle. Pourtant il n’en est rien car ces paysages sont façonnés par la main de l’homme depuis de nombreuses décennies et même bien davantage. Toujours est-il que ce circuit portugais est certainement de mon point de vue l’un des plus beaux du pays.  D’abord parce que l’action de l’homme crée des paysages spectaculaires.  Le terme savant qui qualifie cette action humaine sur les paysages qui semblent pourtant naturel est l’anthropisation. Or l’anthropisation des terres ne conduit pas toujours à des résultats aussi parfaits.  Ensuite parce que l’on est dans une région à vocation agricole qui offre outre ses paysages magnifiques, un rythme de vie tranquille. Le parcours de la nationale 222 jusqu’à Peso da Régua par une route étroite et sinueuse, mérite bien une conduite tranquille. Autant dire qu’il faut faire abstraction du temps mais  le temps qui passe est comme un bonus puisque le voyage est panoramique.

La carte de l’Alto Douro et la route nationale EN 222

Vu sur All About Portugal sept endroits à ne pas manquer, entre Caldas de Aregos et São João da Pesqueira.

Le site signale qu’il y a beaucoup plus à découvrir, comme  cette expérience personnelle de voyage et découverte en parcourant le circuit de l’Alto Douro (ci-dessous).

Paysages de l’Alto Douro près de São João da Pesqueira

Ce point de vue magnifique n’est pas un belvédère figurant sur les cartes. Néanmoins, il mérite bien un arrêt pour admirer la campagne alentour.  C’est donc devant le panneau en fer forgé « VALE D ANELHA » que s’opère le stop. Pour la petite histoire, ce panneau, un bel ouvrage de ferronnerie intrigue; il suscite la curiosité à défaut d’information locale. La recherche conduit à une communication de marque sur internet. Celle ci précise que VALE D ANELHA est une marque en cours de lancement. Elle lance la commercialisation de l’huile d’olive et des amandes. Cette spécialisation est visible sur le paysage qui offre en premier plan des amandiers et aussi des oliviers.

Panorama de l'Alto Douro - Vale d'Anelha
VALE D ANELHA
Coteaux de Vale d'Anelha
Côteaux de Val d’Anelha – Alto Douro
Paysage de Vale d'Anelha
Côteaux de Val d’Anelha entre oliviers et amandiers
La N 222 en alto Douro
La N 222 entre Horta et Pinhão. Les plateaux qui dominent la vallée du Douro sont recouverts d’une végétation rase alors que la vigne ou les fruitiers occupent la vallée et les côteaux.
Les panoramas de La N 222 en alto Douro
Les panoramas de La N 222 en alto Douro

Miradouro de Horta do Douro

Ce belvédère donne une vue plongeante sur la vallée et  Horta do Douro. Ce petit village dont la principale activité est viticole et oléicole. Sur la base de recherche, Horta do Douro occupe 11,89 km2, compte 161 habitants au dernier recensement pour une densité 13,5 habitants au km2. Autant dire que la pression humaine n’est pas importante en ce lieu. Le miradouro est le lieu idéal pour observer les habitants qui s’activent aux travaux des champs. Or il se trouve que c’était la saison des vendanges dans le vignoble qui produit le célèbre vin de Porto. C’est ainsi que j’ai observé des scènes de vendange ainsi que par ailleurs, la cueillette manuelle et sélective d’olives. De toute évidence, ce n’était pas la pleine saison de la récolte des olives. Donc cette cueillette consistait uniquement au prélèvement des olives mâtures. Tout ça, du point dominant du Miradouro de Horta, autant dire que ce sont des scènes représentatives de la vie locale.

Mirador de Horta do Douro
Le mirador surplombe une vallée fertile où le vignoble de Porto concurrence les oliviers. Le clocher du village indique que Horta est également une paroisse.
Vendanges à Horta do Douro
Le vignoble de l’Alto Douro à Horta occupe des terrains en pente qui ont une exposition optimale au soleil. Autant préciser qu’il est ardent et que le degré d’hygrométrie est faible. Ces deux facteurs permettent une maturation optimale du raisin qui au moment de la récolte contient un taux de sucre important. C’est le début de l’après-midi, le soleil est au zénith. Faisant fi de la température, les vendangeurs s’activent pour cueillir la divine grappe.
Superdouro - União De Adegas Cooperativas Douro
Superdouro – União De Adegas Cooperativas Douro Superior, Ucrl Horta. Cette coopérative vinifie le Porto récolté das la région

Les oliveraies en Alto Douro à Horta

Alors que les vendanges battent leur plein, un paysan passe en revue les oliviers. Il procède à une sélection des olives matures. Cette activité est vraisemblablement à la marge car elle semble loin des procédés productivistes qui caractérisent la cueillette finale.

Une oliveraie à Horta
Le soleil n’était plus au zenith; légèrement latéral il projetait une ombre qui se profilait derrière les oliviers.
Cueillette sélective des olives à Horta
Cet agriculteur passait en revue les oliviers afin de cueillir les olives mures avant l’heure de la récolte finale.
Cueillette des olives à Horta
Ce paysan inspecte minutieusement les oliviers aux fins de repérage et de cueillettes des olives mures.
Cueillette des olives à Horta
La poignée d’olives va rejoindre le panier

Le miradouro de Frei Estevão

Le belvédère de Frei Estevão, esitué  sur la route nationale  EN 222  est un point de vue sublime.  Campé sur un versant à 435 mètres d’altitude le belvédère donne une vue imprenable. Il en découle un panorama exceptionnel sur la vallée d’Ervedosa, le fleuve Douro et un peu plus loin Pinhão. Mais ce qui attire le plus le regard est la parfaite symétrie des deux versants de la vallée. L’un est innondé par le soleil tandis que l’autre est un peu plus à l’ombre mais tout aussi riche en nuances. Voici l’exemple parfait de l’anthropisation du paysage agencé en terrasses qui suivent longitudinalement les côteaux abruptes. Ce paysage que l’on voudrait naturel est en fait façonné avec bonheur par la main de l’homme. Sublime paysage qui nourrit de son sol un vignoble qui produit un vin de notoriété mondiale.

N 222 - Miradouro de Frei Estevão ou da Abelheira
Miradouro de Frei Estevão ou da Abelheira : Le point sublime

Peso da Régua

Peso da Régua
Peso da Régua est le point de départ ou d’arrivée pour la visite des vignobles de Porto. L’Alto Douro est une région au relief particulièrement vallonné. Cette caractéristique implique des déplacements à la moyenne horaire faible. C’est pourquoi une autoroute visible sur la photo permet de s’affranchir ces difficultés. Cependant, la seule option pour la vue panoramique de l’Alto Douro reste l’emprunt de la route nationale EN 222
Viaduc sur autoroute A24 - Peso da Régua
Viaduc sur autoroute A24 à la hauteur de Peso da Régua. De nombreux ouvrages de ce type jalonnent cette autouroute qui relie l’A25 à la hauteur de Viseu à la frontière espagnole sur un parcours de 162 km.
Étiquettes:

1 commentaire pour “Alto Douro par la route nationale EN 222”

Laisser un commentaire