Candi Kuning – Le marché est alimenté par les productions vivrières

Candi Kuning - Le marché est alimenté par les productions vivrières

Candi Kuning est un marché centré sur les productions locales

Candi Kuning est une petite ville tranquille située à Bedugul, à proximité du lac Bratan. Nichée un plateau volcanique culminant entre 1200 et 1400 mètres, la région bénéficie d’un climat tropical tempéré. Au climat il ne faut pas omettre d’ajouter un sol fertile qui autorise plusieurs récoltes dans l’année. Grâce à cet ensemble de caractéristiques, la région de Candi Kuning est le jardin maraîcher de Bali. C’est pourquoi on y trouve une grande variété de légumes mais aussi des fruits. Pour citer quelques unes d’entre elles, il y a les fraises omniprésentes sur les étals et au bord des routes. Enfin pour les fruits c’est un voyage des sens qui s’annonce. Les étals sont fournis de, pomelos, durian ce fruit à l’odeur incommodante. Il y a aussi des étales d’agrumes, oranges, mandarines entre autres. Pour les fleurs, les incontournables orchidées affichent des couleurs aguichantes. Pour compléter le tableau, des étals sont spécialisés dans les épices, curcuma, poivre, paprika et de la muscade.  

Marché couvert de Candi Kuning
Candi Kuning - le marché

Faire une halte et séjourner à Candi Kuning

Candi Kuning point de passage obligé pour les passagers se rendant dans l’Est de l’île. Alors pourquoi ne pas faire une halte dans cette localité tranquille qui présente de nombreux attraits. Pour commencer voulez-vous poser votre valise ?  Si la réponse est oui, des petits hôtels peuvent vous héberger sur les rives du lac Bratan. Côté loisirs, il y a aussi la visite du Jardin botanique Kebun Raya Eka Karya – Bedugul. Ce jardin botanique est un jardin d’importance nationale. Il abrite 1500 espèces de plantes et d’arbres répartis sur 130 hectares.

Candi Kuning - Scooters alignés
Candi Kuning - les scooters colorés

Identification des fruits sur un étal du marché

  1. Premier rang à gauche, la mangue est cueillie verte,elle mûrit rapidement.
  2. Deuxième rang : Des clémentines en filets, le mangoustan au centre et à droite des fraises produites localement. Le climat tropical tempéré dû à l’altitude leur convient à merveille.
  3. Troisième rang : Un ananas, les fruits du dragon, des petites bananes tropicales, une papaye mûre, des ramboutans, des raisins. Entre les fraises et le raisin des longanis.
  4. Quatrième rang : Une cucurbitacée genre pastèque, à nouveau des bananes tropicales, des papayes suivies de cacahuètes ensachées et des tamarillos
Marché Candi Kuning - étalage exotique
Candi Kuning - Fruits sur les étals

Le tamarillo fait partie de la famille des solonacées

Le tamarillo est le fruit de l’arbre tomate. Ce légume est originaire de la Cordillère des Andes est désormais largement cultivé dans les régions subtropicales d’Amérique du Sud et dans d’autres régions du monde. Le tamarillo arbre de la famille des solanacées, comme la tomate, peut atteindre 5 mètres de hauteur. Sa culture s’est disséminé dans le monde dès le 19e siècle. Il est présent à Ceylan, en Indonésie, en Australie, en Nouvelle Zélande et en Asie. Mais aussi ailleurs quand les conditions de croissance sont réunies. Pour revenir à cet arbre il faut savoir que toutes les parties de la plante sont toxiques. Fort heureusement,  le pulpe du fruit de tamarillo est comestible. Le tamarillo bien mûr peut  être coupé en deux  pour être consommé à la petite cuillère. Mais le fruit légume se prête aussi à d’autres préparations culinaires . Ainsi est-il servi cuit au four après une cuisson de 15 minutes. Pour compléter les possibilités le tamarillo peut également servir de base pour des compotes ou la préparation de confitures.

Candi Kuning - Tamarillo
Tamarillo - le fruit de l'arbre tomate

Acclimatation en France

Il est possible de cultiver cette plante vivace en France notamment dans le sud de la France. Il sera cependant nécessaire de prendre des précautions en hiver en l’abritant car la plante périt lorsque les gelées descendent en dessous de -3 degrés. Des sites proposent de vendre des graines qu’il faut d’abord mettre en godets jusqu’à éclosion, la levée intervenant sous les 15 jours. Mettre les plantes en plein air dans un sol frais et humifère et ensoleillé en plaçant des tuteurs car les tiges sont assez cassantes. Si tout va bien vous pouvez espérer goûter ces fruits de forme ovée au goût venu d’ailleurs à la fin de l’été ou à l’automne.q

La galerie photo pour visualiser toutes les images au maximum du format défini :

4 pensées sur “Candi Kuning – Le marché est alimenté par les productions vivrières

  • 03/02/2018 à 17:50
    Permalink

    On n’a que l’embarras du choix pour les productions locales; c’est beau et c’est gorgé de soleil.
    J’aime aussi les ceintures… et les scooters! Tu as essayé?

    Répondre
  • 03/02/2018 à 18:49
    Permalink

    J’aime beaucoup cette série à la fois colorée et dépaysante. Voyager sans bouger de chez toi, c’est bien aussi et ce grâce aux sites amis. Merci

    Répondre
    • 04/02/2018 à 09:46
      Permalink

      C’est effectivement une série colorée qui n’a pour seul objectif que de montrer des scène de vie quotidienne. Ce qui nous semble exotique vu d’ici est banal pour les populations locales. Mais il faut avouer qu’ils sont bien gâtés par Dame Nature (croyances hindouistes obligent à Bali) !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :