Dans les rizières de Jatiluwih, le buffle asiatique est un travailleur infatigable

A Jatiluwih, le buffle est un auxiliaire précieux du riziculteur

Heureux qui, comme ce laboureur balinais, possède un buffle. Cet animal de trait est docile. Il est un allié incontournable pour les labours préparatoires à la plantation du riz. Malgré une apparente lenteur, le buffle dégage néanmoins beaucoup de puissance.

Le buffle, ce grand timide d’une robustesse à toute épreuve

Le buffle, cet  infatigable travailleur des rizières, d’origine asiatique. est domestiqué depuis des millénaires. Sous une apparence massive qui impressionne, le buffle reste un animal pacifique, voir timide en présence d’une situation inhabituelle.

Le buffle est pacifique mais a des atouts pour se défendre

Les buffles réunis en troupeaux n’hésiteraient pas à se servir de leur cornes puissantes en cas d’atteinte de leur périmètre de sécurité. Le buffle asiatique, mâle pèse environ 900 kg tandis que la bufflonne, moins haute au garrot, moins lourde pèse de 600 à 800 kg. Les sabots du buffle sont particulièrement adaptés pour marcher dans les zones marécageuses. C’est pourquoi il est particulièrement adapté au labourage dans les rizières. Les buffles asiatiques sont particulièrement sensibles à la chaleur, c’est pourquoi il est fréquent de les trouver dans les mares et cours d’eau, où ils peuvent se rafraîchir. Il n’est pas rare de voir des enfants s’ébattre à leur côté.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :