You are currently viewing Kampot, le pont de chemin de fer
Pont construit par les français - il résiste à l'épreuve du temps

Kampot, le pont de chemin de fer

Le pont de chemin de fer de Kampot est restauré

Le pont de chemin de fer construit par les français reliait Phnom Penh à Kampot. La ligne était à l’abandon depuis de nombreuses années. Mais depuis quelque années elle est réhabilitée pour une remise en service. Comme à l’origine, la ligne de chemin de fer relie Phnom Penh  à Sihanoukville en desservant Kampot. Par ailleurs la ligne ouverte transporte passagers et  marchandises, c’est tout bénéfice pour le service public, pour l’écologie et l’économie. Elle apporte une alternative aux transports routiers certes plus rapides, mais qui empruntent des routes étroites, saturées et dangereuses. Les photos  montrent l’état de la ligne en 2011. Il n’y avait plus de voie ferrée terrestre, tous les rails avaient disparu. Seul le pont de chemin de fer conservait encore une infrastructure intacte.

Photos du pont aux structures intactes

Les photos ci-dessous ont été prises en 2001, elle montrent un pont en parfaite conservation, alors que par ailleurs les rails ont disparus sur les voies.

Kampot - Pont de chemin de fer
Pont construit par les français – il résiste à l’épreuve du temps
Pont de kampot - rails
Les rails, la végétation reprend ses droits
Pont chemin de fer de Kampot
L’infrastructure du pont de chemin de fer de Kampot est intacte
Pont chemin de fer de Kampot
Les rails sur le pont. Sur l’ancienne voie ferrée, il ne reste plus que le ballast.
Pont de chemin de fer de Kampot
Un passage piétion permet de traverser la rivière Kampot

 

Vues : 367

Cet article a 2 commentaires

  1. Maïté/ Alienor

    Contente de te retrouver ici dans tes itinérances.
    La démarche de réhabilitation du vieux pont et d ela ligne ancienne est intéressante au lieu du tout routes.

    1. Escapades Photo

      Oui, j’ai créé un blog personnel que je peux maîtriser; Pas de pub, pas de C.G.U. modifiées au gré des circonstances.

Laisser un commentaire