Parc Eduardo VII – vue sur Lisbonne et le Tage

Parc Eduardo VII un parc central pour une vue géniale sur Lisbonne

Le parc Eduardo VII est idéalement situé au cœur de Lisbonne. J’y suis arrivé en remontant la rue Augusta et en continuant par l’avenue de la Liberté. Des arbres bordent le parc de 26 hectares ouvert au public. Compte tenu de son étendue, il est le plus grand espace vert de Lisbonne. Les buissons de buis taillés à la française guident le regard. En fait, compte tenu du lieu dominant la ville on bénéficie d’une vue idéale sur l’avenue de la liberté et plus loin encore sur le Tage.

, Parc Édouard VII - Lisbonne, monument au 25 avril
Parc Eduardo VII est la mémoire de la révolution des œillets

Parc Eduardo VII – un regard amont

Dans la partie haute du parc Eduardo VII, regard orienté au Nord, il y a une esplanade. Quatre grands piliers la délimitent. Ces piliers signent la présence d’un endroit de mémoire. A y regarder du plus près  Il s’agit d’une fontaine conçue par le sculpteur portugais João Cutileiro. Elle commémore la révolution des œillets le 25 avril 1974  qui mit fin au régime dictatorial de Salazar. Cette esplanade est l’endroit  dominant où il faut être pour tirer bénéfice de la vision aval de Lisbonne. C’est près de ce point de vue que j’ai pris la deuxième photo ci-dessous.

Parc Édouard VII - vue sur Lisbonne et le Tage

Hits: 470

Cet article a 3 commentaires

  1. Deux belles perspectives qui font penser un peu au Champ de Mars.

  2. Un parc aussi grand en centre ville est une chance. Quelle perspective! Je constate que là-bas les buis se portent bien et ne semblent pas atteints par la pyrale.
    Je me souviens de cette révolution des œillets de 1974 et de ses formidables espoirs.

    1. Je n’ai pas constaté une atteinte par la pyrale, alors qu’elle est désormais présente partout en Europe. Je me rappelle avoir vu traité les buis à Lucques (Italie) heureusement avec un produit bio (bacillus thuringiensis). Ici rien ne dit qu’ils n’ont pas subi un traitement de ce genre. Puisque tu parles des formidables espoirs de la révolution des œillets qui mettait fin à une dictature effroyable. Il faut noter que la Portugal est une réelle démocratie. Il y a cependant beaucoup d’inégalités sociales et le pays reste globalement pauvre. De plus il y a beaucoup de corruption dans la sphère politique.

Laisser un commentaire