Parc Oriental de Maulévrier au rythme des saisons

Parc Oriental de Maulévrier au rythme des saisons

Les 4 saisons du parc oriental de Maulévrier

Le parc Oriental de Maulévrier vit au rythme des saisons. Cependant il reste seulement ouvert au public du printemps à l’automne. Alors que l’hiver est la saison du repos végétatif. Ainsi, durant cette période le parc n’est plus accessible au public. Au final l’hiver reste la saison privilégiée des jardiniers qui préparent le parc à la nouvelle saison.


Automne à Maulévrier

Cette photo d’automne représente le parc de Maulévrier, quelques jours avant la trève hivernale . Le soleil oblique d’une fin d’après-midi lumineuse transperce le feuillage flamboyant. Alors que sur le sol jonchent les premières feuilles mortes.

Les panneaux d’informations du Parc Oriental

Les panneaux d’information apportent du sens à la visite du parc Oriental. Alors que le charme opère immanquablement, ils contribuent à éclairer le visiteur sur la manière de voir le monde en relation avec le cosmos. Les informations qui suivent sont inspirées de ces informations.

Torii parc oriental de Maulévrier


Le torii est une porte symbolique

Le torii est un portail traditionnel japonais. Il sépare symboliquement le monde physique du monde spirituel. Le torii traversé pour l’accès dans un lieu sacré doit être emprunté dans l’autre sens afin que le visiteur revienne dans le monde matériel. À Maulévrier le torii signe l’entrée du parc oriental. Donc en sortant, le visiteur accompli un sans faute dans l’usage du symbolisme.

Le Kôyô signe la période des feuilles rouges

Le kôyô est l’appellation japonaise du changement des couleurs du feuillage en automne. Certains feuillus sont particulièrement concernés comme par exemple l’érable et plus particulièrement les acers. Mais aussi tout l’or du gingko biloba, cet arbre indestructible qui est une espèce vieille de 270 millions d’années. Au parc oriental de Maulévrier le Kôyô est une période sublime qui débute début novembre. À cette période, les feuilles se colorent pendant quelques jours avant leur chute sur le sol.

Le pont rouge

Le pont rouge est typiquement japonais. Il ouvre l’accès aux îles qui symbolisent le paradis taoïste ou île des immortels. C’est donc par excellence un lieu sacré. La couleur rouge orangée du pont est également sacrée au Japon. L’île de la Grue représente le symbole de la fidélité et de l’immortalité. L’oiseau qui vole très haut dans le ciel représente ainsi le lien au cosmos.L’ Île de la Tortue représente la longévité et l’immortalité. Mais de plus, la tortue parcourt le fond des mers. La grue et la tortue symbolisent le Ying et le Yang où l’harmonie est le rapport entre les deux extrêmes.

Les lanternes japonaises ou tōrō

Les lanternes japonaises sont parfois en pierre ou plus simplement en bois. Elles permettent l’éclairage des jardins. Les lanternes japonaises en pierre “ishi-dōrō” étaient autrefois des objets du culte. De nos jours elle sont décoratives

Le petit temple Khmer

Le petit temple Khmer est une réplique des pièces qui furent exposées à l’occasion de l’exposition universelle de Paris 1900.

Galerie d’images sur le Parc Oriental de Maulévrier

La visite du parc est un moment de pur bonheur. Une parenthèse paisible qui, dès le torii franchit ouvre la porte sur un paradis. Que ce soit au printemps, en été ou en automne, je vous conseille de découvrir ce lieu magique. Les photos présentées viennent d’une visite automnale tardive à seulement quelques jours de la fermeture hivernale du parc.

Hits: 136

Cet article a 11 commentaires

  1. Bonsoir Sergio. Peut-être un peu beaucoup de photos pour moi d’un coup. Je trouve que les grandes séries nuisent aux images car on n’a pas le temps de cliquer sur chaque image pour voir en grand et perso j’en suis frustrée. Toutes les photos sont belles mais je préfère les grands formats pour toutes et moins de photos d’un coup.

    1. Bonsoir, qu’appelles-tu grand format ?
      Personnellement je traite un sujet, je n’ai pas envie d’y revenir. En affichant image par image on dispose du plein format c’est vrai mais le nombre de cliché est trop important. C’est tout l’intérêt d’une galerie. As-tu cliqué sur la galerie pour avoir le visionnage ? Bonne soirée Marie

      1. Sur la visionneuse de la galerie tu as à droite une zone commentaire et la possibilité d’afficher l’image au plein format.

  2. Bon soir Sergio,
    Merci pour ce très beau partage bien fourni, d’autant que j’aime beaucoup l’ambiance des jardins Japonais.
    Extrêmement travaillé avec art pour leur conserver un aspect et une ambiance naturelle. Oui, du grand art.
    Ce jardin est magnifique et tes photos très belles, merci.
    Belle fin de soirée

  3. Bien fourni effectivement, mais le moment était opportun. D’autre part ce parc oriental est immense puisqu’il couvre 27 hectares. Je connais le jardin Albert Kahn mais en terme de dimension ce n’est pas comparable. Bonne soirée Pascale;

  4. Quel régal que cette visite au bon moment: les symboles, la végétation, les couleurs, les formes, tout est extrêmement attrayant. Ce parc doit, grâce à son étendue aussi être une échappée belle, hors du quotidien, dans un monde qui nous happe et nous donne une certaine coloration de sentiments et de sérénité.
    C’est un très beau reportage. J’aime tout particulièrement les ponts (comment ne pas penser à Monet qui avait ces inspirations orientales), les érables, le gingko biloba, les reflets et toutes ces perspectives si étudiées.

    1. Bonsoir Maïté – Tu résumes fort bien c’est un échappée belle, hors du quotidien. À un tel point que je l’ai visité au printemps, en été et puis en automne. J’aime beaucoup le sentiment de sérénité procuré par ces visites.

  5. Avec toi je me suis promenée, très lentement, admirant ce que tu as vu…merci de nous en faire profiter, généreusement! Que de beaux arbres…et ce pont, oui!
    J’ai presque envie qu’arrive l’automne, haha, c’est malin!

    1. Pourquoi ne pas rester dans le temps présent ? L’hiver est à mi-parcours, voici déjà que le printemps pointe son nez. Le Parc Oriental de Maulévrier se visite au printemps, en été et l’automne . Chaque saison à un charme particulier. Comme dans ta belle île, alors pourquoi se presser ? Juste vivre le temps qui passe… Ceci étant j’adore ton enthousiasme, bon dimanche Colo.

Laisser un commentaire