Abeille des sables – dunes de Plouhinec

Abeille des sables ou Andrena Cineraria

Cette petite abeille solitaire creuse des galeries dans les jardins ou dans le sable des dunes. Elle est bien présente au Magouër à Plouhinec où j’ai pu l’observer butinant des fleurs de ravenelle maritime. Mais en action de butinage, ce petit hyménoptère s’avère être particulièrement vif.  La capter en plein vol est particulièrement difficile car elle a l’art de disparaître du viseur en un temps record.

 

Abeille des sables - sur les dunes du Magouër
Andrena cineraria – touffes de poils gris sur le front et autour du cou. Les pattes velues dotées de poils gris permettent d’ accrocher le pollen. Le thorax et l’abdomen sont noirs avec des reflets métalliques.
Abeille des sables survolant une ravenelle en fleur
Capter en plein vol l’abeille des sables s’avère être particulièrement difficile en raison de la vivacité de l’insecte et du caractère imprévisible du vol.

Hits: 275

Cet article a 9 commentaires

  1. Elle est superbe cette Abeille solitaire.
    Ce sont des rencontres qui font vraiment plaisir. Bravo pour ces deux photos.
    Bonne journée

    1. La nature préservée de l’activité humaine, ici c’est un espace protégé, réserve des surprises sympa. Bonne soirée Pascale

  2. Bonjour Sergio. Elle est magnifique et je crois ne l’avoir jamais croisée. La première photo est superbe mais la capture en vol de la 2 n’est pas mal non plus quand on sait comme ce n’est pas aisé.

    1. En fait cette abeille est d’une rare vivacité dans ses déplacements. Elle est très difficile à repérer et à capter. Il y a toujours un temps de retard.Anticiper n’est pas une garantie d’y arriver.

  3. Oh, bravo, c’est absolument magnifique. Il t’a fallu beaucoup de patience pour y arriver, aucun doute.
    Bon dimanche, amicalement.

  4. Grâce à toi on peut l’observer jusque dans le moindre détail. Quelle patience en effet!
    Une belle prise qui œuvre par sa précision pour la connaissance de la nature.

    1. La prise de vue rapprochée sur des sujets en mouvements n’est pas chose aisée. Il est nécessaire d’expérimenter pour des “portraits” les plus nature que possible.

  5. Je fais une petite balade sur tes pages macros, et je retrouve cette magnifique abeille.
    Je pense qu’il s’agit de l’Andrena agilissima ♀ (abdomen lisse brillant avec reflets métalliques, ailes en grande partie enfumées, pilosité blanche du collare et des touffes blanches sur derniers articles abdominaux)

    1. C’est possible, mais à bien observer la différence ne parait pas importante. Mais j’avoue humblement ne pas être un spécialiste. Merci pour ta contribution intéressante. Bonne journée Pascale

Laisser un commentaire