Allgaier R22, le tracteur du peuple

 

Allgaier R22, un tracteur pour tous les paysans

Le tracteur Allgaier est issu d’un projet allemand initié en 1937. Il s’agissait de créer à l’instar de “Volkswagen”,  le “Volksschlepper”  tracteur du peuple. Le cahier des charges précisait qu’il devait être fabriqué à bas coût. Il devait être à la fois robuste, fiable et d’un emploi universel. De ce projet développé par les ingénieurs Porsche sont nés à partir de 1938 plusieurs modèles. Le R22 présenté ci-dessous est une production des années 50.

La fiche technique du tracteur Allgaier R22

  • Année de production :  Entre 1949 et 1952
  • Moteur :   Diesel 1840 cm3  – monocylindre horizontal 4 temps
  • Chambre de précombustion
  • Refroidissement  à bouillotte, le refroidissement se fait par l’évaporation de l’eau
  • Puissance 22 CV à 1500 tours/mn
  • Longueur : 2600 mm
  • Largeur  : 1520 mm
  • Hauteur   : 1570 mm
  • Diamètre des roues  : 1500 mm
  • Poids de l’ensemble : 1700 kg

Démarrage du tracteur

Sur l’essieu avant, un emplacement est prévu pour insérer la manivelle servant à démarrer le moteur. La partie proéminente avant correspond à la chambre de précombustion.  Lorsque le moteur est froid, il est nécessaire de mettre une mèche pour réchauffer la chambre. Il faut ensuite insérer la manivelle sur le lanceur située sur le côté opposé de la poulie. Ensuite il faut actionner la manivelle à la force du poignet. Après quelques tours de manivelle, la température du carburant injecté s’élève provoquant l’inflammation du gasoil  vaporisé. Le moteur démarre en émettant un panache de fumée, il émet le bruit caractéristique d’un monocylindre diesel.

Allgaier un refroidissement par bouillotte

Le bloc moteur est entouré d’un réservoir d’une capacité de 50 Litres d’eau. L’eau en s’évaporant, sert de régulateur thermique, d’où le nom de bouillotte attribué à cette technique n’exigeant pas de radiateur. La contrainte, non des moindres, est la surveillance du niveau d’eau afin d’éviter une surchauffe qui serait fatale au moteur. En contrepartie,  l’importante capacité du réservoir permet d’envisager une demi-journée de travail sans avoir à surveiller l’autonomie.

Précautions à prendre pour l’usage d’un tracteur à bouillote

La simplicité du système de refroidissement connaît ses limites car il faut surveiller assez souvent le niveau d’eau au risque de serrer le moteur en cas de manque. D’autre part, les cultivateurs devaient vidanger la bouillote en période de gel afin d’éviter la fissure de la culasse.

 

Algaier R22 en situation de travail  et des informations intéressantes sur le site passion moteurA Gommenech, un tracteur Allgaier est associé à une batteuse Braud T140

Avis une vidéo impressionante :  Elle montre une belle scène de battage à l’ancienne, où l’on voit un exemple concret de mise en route du moteur diesel monocylindre Allgaier R22. On assiste au démarrage à froid du monocylindre. Il y a aussi l’introduction de la mèche qui correspond au préchauffage de la chambre de combustion. Et l’utilisation de la poulie, équivalent d’une prise de force qui entraîne une batteuse et une botteleuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :