Aller au contenu
Accueil » Blog notes » Bretagne anses, rias, rivières, fontaines: Bons plans de visite » Asiminier trilobé en fleur – un arbre exotique

Asiminier trilobé en fleur – un arbre exotique

Asiminier trilobé en fleur - Bretagne

Asiminier trilobé, arbre exotique rare

Asiminier trilobé est un petit arbre qui peut atteindre jusqu’à 10 mètres de hauteur en Amérique du Nord d’où il est originaire. Mais en Europe la croissance se limite à une hauteur de 5 à 6 mètres. Pour atteindre cette hauteur il est nécessaire de faire preuve de patience car la croissance de l’arbre est lente, voir insignifiante. Du moins pendant les premières années de plantation. La fleur d’asiminier photographiée vient d’un arbuste dont la hauteur atteint 50 cm. Il ne pousse pas bien vite. Il développe cependant des ramures d’une vingtaine de cm par an.

Fleur d’asiminier en Bretagne

Nous sommes en dernière décade d’avril, l’asiminier est déjà en fleur alors que les feuilles en forme de lance commencent à peine à s’ouvrir. La fleur s’est ouverte en quelques jours. Elle a la forme d’une clochette dont la robe est de couleur pourpre. La fleur autofertile forme après la floraison un fruit d’une taille respectable selon la vigueur de l’arbre. Les fruits charnus après maturation se récoltent à l’automne rappellent un peu le goût de la mangue.

Asiminier trilobé, la floraison

Dans les semaines à venir je suivrai l’évolution de la floraison pour constater la pollinisation et la formation du fruit ainsi que son évolution vers la maturité d’ici à l’automne prochain.

 

Asiminier trilobé Prima

Asiminier de variété Prima. Ce qui veut dire qu’il est greffé. Mais il est possible de le reproduire à partir de graines. Cependant dans ce cas, il faut être patient pour constater la croissance de l’arbre ainsi que de connaître la taille et le goût du fruit.

Asiminier de variété Prima. Ce qui veut dire qu’il est greffé. Mais il est possible de le reproduire à partir de graines. Cependant dans ce cas, il faut être patient pour constater la croissance de l’arbre ainsi que de connaître la taille et le goût du fruit. Il est donc préférable de planter un arbuste greffé afin d’éviter toute déconvenue.

Asiminier Trilobé le fruit

Les gels printaniers n’ont pas épargné les fleurs d’asiminier pourtant nombreuses. Cependant quelques unes trilobé ont résisté. Et quatre mois plus tard, soit à mi-octobre le fruit d’asiminier arrivait à maturité. Son fruit ressemble à une mangue par contre la texture est moins consistante. Le goût de la mangue apporte une touche gustative exotique car il est à la fois subtile et complexe. Les arômes évoquent la mangue, l’ananas, voir de la banane. Manger l’asiminier est donc une expérience gustative agréable. Contrairement à la mangue qui a un noyau central oblong, le fruit d’asiminier renferme des graines de couleur brune voir noire. Ces graines ont bien sûr une faculté germinative et peuvent générer de nouveau plants. Cependant, cette méthode de reproduction est lente car la croissance de cet arbre est lente. D’autre part, la reconduction à l’identique de la plante originale n’est pas garantie.

 

Asiminier trilobé fruit

Asiminier trilobé fruit à maturité de variété Prima

4 commentaires sur “Asiminier trilobé en fleur – un arbre exotique”

  1. Bon soir Sergio,
    Une très belle fleur avec un petit côté « rustique » je trouve.
    Je ne connaissais pas cet arbre, en tous cas, je pensais ne pas le connaître, ce qui est une vérité finalement puisque je n’en ai jamais vu. Merci donc de me le faire découvrir.
    Je suis donc aller chercher sur la toile, et en le découvrant, j’ai découvert aussi que je connaissais son fruit le « Paw Paw ».
    Belle fin de soirée

    1. Effectivement le fruit de l’asiminier est couramment appelé Paw Paw aux USA. L’Asiminier est un arbre rare car il est difficile à transplanter, les racines ne supportant pas d’être chahutés.
      Bonne fin de soirée Pascale.

Laisser un commentaire