You are currently viewing Barge à queue noire au petit Loc’h

Barge à queue noire au petit Loc’h

La barge à queue noire est un oiseau migrateur

La barge à queue noire est un oiseau limicole migrateur qui nichent sur les côtes de la Baltique et dans l’Europe centrale jusqu’à la limite du fleuve Ienisseï. Dès la fin de l’été la Barge à queue noire migre vers l’Ouest vers des zones d’hivernage où elles trouvent de la nourriture. Elles migrent dans le sens contraire entre le mois de Février et Mars. C’est donc en automne et en hiver qu’il est possible d’observer cet oiseau dans la zone marécageuse de l’étang du Loc’h à Guidel. 

Amateurs sortez jumelles et le guide orntiho

D’abord la découverte de la faune rend nécessaire l’utilisation de jumelles. Dès lors que l’espace de sécurité des oiseaux doit être respecté. Les jumelles permettent la distinction des caractéristiques remarquables des espèces. Cette distinction serait inutile sans le recours à un guide ornithologique dont le descriptif précis est l’ultime recours. Ainsi le débat des observateurs butait sur la barge à queue noire versus la barge rousse. Tellement les différence peuvent être tenues de prime abord. C’est pourquoi le guide est l’ultime recours pour lever tout doute.

Critères d’identification

La barge à queue noire se différencie de la barge rousse par des pattes plus longues. Le bec est également plus droit tout au plus est-il légèrement incurvé. Le plumage est grossièrement tacheté alors que le plumage de la barge rousse est strié.  Enfin la barge à queue noire a effectivement la queue noire avec du blanc aussi !

Barge à queue noire au petit Loc'h
Vol de Barge à queue noire au petit Loc’h . L’envergure varie entre 70 et 80 cm.
Barge à queue noire au petit Loc'h
Barge à queue noire au petit Loc’h est un oiseau limicole. Par conséquent il fréquente des zones marécageuses en eau peu profonde.
Barge à queue noire au petit Loc'h
Barge à queue noire au petit Loc’h en quête de nourriture. Elle enfonce profondément son bec dans la vase pour se nourrir
Barge à queue noire
La nourriture est composée de vers de vase, de petits crabes le cas échéant, des vers voir des mollusques et toute nourriture opportuniste du lieu.
Barge à queue noire sur l'étang du petit Loc'h
Barge à queue noire sur l’étang du petit Loc’h

 

La Barge à queue noire détient le record du monde de vol sans escale

Grâce à une aérodynamique performante la barge à queue noire a des capacités de vol sans escale hors normes. Voyez plutôt un site qui mentionne cet exploit.  Bien sûr cet oiseau ne doit pas toujours parcourir autant de distance sans escale. Cependant il en a la ressource. Vers la note de référence

Cet article a 3 commentaires

  1. Pascale MD

    Coucou Sergio,
    Une bien jolie rencontre et une belle série.
    Avec les ailes ouvertes, pas de doute, c’est bien elle, on ne peut la confondre avec sa cousine très proche.
    Cette photo est d’ailleurs mon coup de coeur du jour.
    Bonne journée

    1. Sergio

      Merci pour la photo, c’est effectivement une belle rencontre. Cette barge est semble t’il peu commune ce qui n’est pas le cas des vanneaux huppés. c’est un bien bel oiseau sans que je sache s’il passera l’hiver en ce lieu ou se déplacera t’il ailleurs, ce qui me parait vraisemblable. Bonne journée Pascale

  2. Chinou

    Lorsque, pattes tendues, ailes déployées, cou étiré, elle s’apprête à amérir dans son propre reflet , et que tu l’as prise en photo, tu as réalisé un cliché exceptionnel, une véritable pépite . Bravo.

Laisser un commentaire