Calendula Officinalis, une fleur sans souci

Calendula officinalis est communément appelée Souci mais en procure t’elle vraiment ? Assurément non car la plante fleur aux fleurs d’or ne demande qu’un minimum d’attention tant sa culture est facile. Une fois germée il n’y a plus à s’en … soucier puisque la plante se développe toute seule sans intervention. De plus elle résiste au froid comme à la sécheresse. Dans le jardin les plantes de souci fleurissent en hiver en dépit du froid et d’une lumière aléatoire.

Calendula Officinalis une vivace aux fleurs généreuses

Lorsque le printemps vient les fleurs de Souci généreuses par nature sont encore plus resplendissantes. Attractive par ses couleurs aux tons chaud, le calendula officinalis comme autant de petits soleils illumine le jardin en hiver. Concernant la reproduction, la fleur nectarifère attire de nombreux insectes qui la pollinisent. C’est ainsi qu’après fécondation les graines se forment et maturent. Lorsqu’elles tombent au sol un nouveau cycle de germination est proche. Bien sûr, la germination ne se produira pas forcément tout de suite. Concernant le mode opératoire de la germination, laissons faire la nature. Les semences choisissent elles même le moment le plus opportun. C’est donc une bonne nouvelle, car toutes les graines n’éclosent pas en même temps. Ainsi doté de cette capacité de programmation germinative le souci pousse donc en mode permaculture. C’est donc tout bénéfice pour le jardinier qui l’utilise en couvre sol. Le Calendula est décidément sans souci car la plante vivace a tout pour assurer sa pérennité.

calendula Officinalis - souci
Le souci est théoriquement gélif pourtant il a passé l’hiver sans encombre alors qu’il y a eu des températures négatives

Cet article a 8 commentaires

  1. By Marie

    De bien beaux soleil qui vont changer du muguet qu’on va trouver aujourd’hui sur les blogs, y compris sur le mien. Bon 1er mai et bonheur pour toi

    1. Sergio

      Ce n’est qu’une coïncidence, mais cette note fait partie d’une suite sur la revue de jardin au printemps qui est tout sauf exhaustive. Bon 1er mai avec le symbole du muguet porte-bonheur.

  2. Colo

    Une fleur qui met la joie à l’oeil par ses couleurs, variations d’oranges/jaunes…très utile aussi dans le potager où elle éloigne les pucerons ;en plus, comme les pétales sont comestibles, les salades en deviennent joyeuses, elles aussi!
    Semons des calendulas, qui s’en occupent très bien d’elle-même d’ailleurs, partout…bonne journée Serge.

    1. Sergio

      En accord total avec ta description : Bonne journée Colo

  3. Pascale MD

    Très jolie composition d’une fleur que j’aime beaucoup et que j’apprécie de voir fleurir au jardin.
    Les miens non plus n’ont pas eu à souffrir du gel de l’hiver.
    Bonne journée Sergio et bon 1er mai.

    1. Sergio

      En hiver elles remplacent le soleil qui manque. Au printemps elles sont encore plus lumineuses. Comme toi, les soucis passent sans encombre l’hiver même lorsque les températures descendent en dessous du zéro. Bon 1er mai et agréable journée Pascale.

  4. Soucis et gaillardes qui portent bien leur nom et se conduisent à peu près de la même façon, comme des plantes faciles à adopter au jardin
    Sans oublier l’utilisation phytothérapique du calendula: un indispensable pour moi.

    1. Sergio

      Effectivement le calendula sert de base à de nombreuses préparation en phytothérapie dont des crèmes dermiques. De plus comme le souligne Colo les pétales sont comestibles et peuvent agrémenter une salade. Dans le jardin le calendula a aussi son utilité puisqu’il repousse les parasites des plantes. Donc indispensable, utile et belle !

Laisser un commentaire