Chapelle de Saint-Guévroc ou Saint-Guirec

La toiture émerge à peine du cordon dunaire

La chapelle de saint-Guévroc ou encore de Saint-Guirec se trouve sur les dunes de Keremma qui constituent le plus grand cordon dunaire de Bretagne. Il y a là au milieu des dunes une petite chapelle. Sa toiture émerge du paysage où ondulent oyats et autres herbes qui s’adaptent au caractère maritime et à la salinité du sol.

La chapelle Saint-Guévroc sauvée des sables

La chapelle de Saint-Guévroc date du VIe siècle. Elle tombe dans l’oubli aux XVe et XVIe siècle. Puis au fil des ans, faute de maintenance le sable la recouvre. Elle est découverte au XIXe siècle puis restaurée, elle prend l’allure qu’on lui connaît actuellement. Le pilier proche de la chapelle supporte un Christ en croix primitif. Il est rare et atteste de l’ancienneté de ce lieu consacré. En observant bien ce pilier au Christ en croix on remarque encore la présence discrète de quatre personnages .

Chapelle de Saint-Guévroc ou Saint-Guirec
Moment ou une pie nature remplace le coq absent sur le petit clocher
Chapelle Saint-Guévroc - Christ primitif
Chapelle Saint-Guévroc - Christ primitif
Cette stèle vraisemblablement plus ancienne comporte un bas relief d’un christ primitifs. On note aussi la présence de 4 personnages usés au fil des siècles

Hits: 33

Cet article a 6 commentaires

  1. Toute notre Bretagne est dans ces trois images. Un régal de bon matin quand ce sont les premières images de la journée que je visionne. Merci Sergio et bonne journée

    1. La Bretagne ça vous gagne ! Bonne journée Marie

  2. Tout le charme de la Bretagne ressort au travers de ces trois photos.
    On ne s’y trompe pas 😉
    Bonne journée Serge

    1. J’aime bien ces lieux à forte identité. Bonne journée Pascale

  3. L’ambiance de tes photos, unique de ces lieux si typiquement bretons dis-tu. Faudra vraiment que je songe à la visiter ta Bretagne, en attendant je me régale de tes photos.
    Le détail de la pie …tu as l’oeil, bravo!

  4. J’aime lorsque les chapelles, vieilles demeures voire châteaux ancien(ne)s sont conservés comme j’aime essayer de reconstituer leur histoire
    Il y a quelques années, j’ai découvert quelque part dans la campagne française les ruines d’une très belle chapelle dans laquelle Jeanne D’arc serait venue prier
    Sur les murs il restait des traces écrites , des signes plutôt qui pourraient peut-être provenir de templiers
    https://yoshimiparis.wordpress.com/category/urbex/chapelle-sur-les-traces-de-joanne/

Laisser un commentaire