You are currently viewing Château-Gaillard domine la vallée de la Seine

Château-Gaillard domine la vallée de la Seine

Château Gaillard les Andelys  le contexte historique

A la fin du XIIe siècle deux royaumes, la France et l’Angleterre et deux rois Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion s’affrontent. Philippe Auguste tente de récupérer la Normandie. Mais Richard Cœur de Lion ne l’entend pas ainsi. Il construit une estacade sur la Seine qui lui permet le contrôle du fleuve. Par ailleurs une colline surplombe la vallée de la Seine, c’est donc l’endroit idéal pour construire une forteresse défensive. C’est donc ici que Richard Cœur de Lion édifie Château-Gaillard. une citadelle qu’il veut imprenable.

Château-Gaillard vue imprenable sur la Seine
Château-Gaillard vue imprenable sur la Seine
Château-Gaillard domine la vallée de la Seine
Le donjon correspond à la troisième cour. Pour y accéder il fallait d’abord franchir la cour 1 et la cour 2

 

 Château-Gaillard est construit en un temps record

Château-Gaillard est un château qui domine les méandres de la Seine aux Andelys. Du haut de ce promontoire qui se voulait inexpugnable la vue porte loin. Château-Gaillard est un château fort à double enceinte, construit sous les ordres de Richard Cœur de Lion. Ce dernier supervisa en personne l’édification de la forteresse qu’il voulait imprenable. La construction fut d’une rapidité impressionnante puisque les travaux d’édification décidée en 1196 débuta réellement en 1197 et s’acheva en 1198. Pas moins de 6000 ouvriers s’activèrent sur le site pour réaliser cet exploit qui coûta 45000 livres. Autant dire que ce projet  pharaonique pour l’époque mis à sac les ressources des Plantagenêt. 

Château-Gaillard - Première enceinte
Château-Gaillard – La première enceinte abrite le donjon

Château-Gaillard est une forteresse révolutionnaire

Château Gaillard évoque du haut de ses murailles construites à fleur de falaise la puissance. C’est peut être de là que vient son nom. Toujours est-il qu’au niveau architectural, le château est particulièrement bien pensé puisqu’il est super défensif. Il comprend en effet deux enceintes fortifiées. Ce qui fait qu’en cas de franchissement d’une des enceintes, l’autre est encore à franchir.

Château-Gaillard le donjon à l'intérieur de la première enceinte
Château-Gaillard le donjon à l’intérieur de la première enceinte

Jean Sans Terre succède à Richard Cœur de Lion

Chateau Gaillard les meurtrières enceinte de la cour 2
Les meurtrières sur le mur de la deuxième enceinte

Richard Cœur de Lion décède le 6 avril 1199 d’une gangrène suite à une flèche reçue lors du siège d’un donjon à Chalus-Chabrol Haute-Vienne. Jean Sans Terre, couronné roi d’Angleterre lui succède le 27 mai 1199. Après son couronnement, Jean Sans Terre prend possession de Château Gaillard. Philippe Auguste saisi cette opportunité. Il prépare alors un plan d’attaque de Château Gaillard.

Les erreurs fatales de Jean Sans Terre

En 1203 Philippe Auguste passe à l’attaque. Il détruit le barrage sur la Seine puis s’empare des Andelys, le village au pied de Château Gaillard. Les habitants effrayés se réfugient à l’intérieur de la forteresse. Puis commence le blocus du château, une technique de guerre vieille comme le monde. Les habitants d’Andelys meurent de froid et de faim quand il n’entament pas les ressources vitales de la place forte. Afin de ne pas épuiser davantage les ressources en vivre une bonne partie des habitants d’Andelys sont expulsés du château. Après 7 mois de siège, Philippe Auguste lance l’assaut final. Des sapeurs vont faire une brèche dans la muraille et pénètrent dans la première enceinte. A ce stade, ils repèrent une faiblesse dans la deuxième enceinte. Il faut savoir que Jean Sans Terre décida l’implantation d’une chapelle dans la deuxième enceinte et il fit une ouverture dans la muraille. Les assaillants franchirent le mur et passèrent par cette ouverture qui constituait une faiblesse défensive. En pénétrant dans la seconde enceinte la lutte devenait alors inégale. 

Château Gaillard les restes de la première enceinte
Derrière la cour supérieure il y a un énorme fossé large de 30 mètres
Château-Gaillard les fossés de la cour supérieure
Château-Gaillard les fossés de la cour supérieure

Résumé des erreurs fatales aux défenseurs de Château-Gaillard

  1. Les habitants des Angelys apeurés se réfugient dans le château à l’approche des troupes de Philippe Auguste. Ils épuisent donc l’autonomie alimentaire et contribuent à affaiblir le système défensif. 
  2. Jean Sans Terre est pieu, il ajoute une chapelle à la forteresse. Il perce le deuxième mur d’enceinte pour y mettre une fenêtre. Cette fenêtre constitue donc une vulnérabilité dans le système défensif.
Château-Gaillard , la cour supérieure
Ruine des murailles défensives de Château-Gaillard de la troisième enceinte. Le donjon principal surplombe l’enceinte numéro 1. A l’origine le donjon avait bien sûr une toiture

Château-Gaillard les Andelys en conclusion

Présenter des photos des ruines de Château-Gaillard sans un rappel du contexte historique ne me parait pas judicieux. Le château imprenable, l’un des plus impressionnants de l’Europe occidentale, n’a pourtant pas survécu à la dualité des royaumes d’Angleterre et de France. Il y eut certes des erreurs humaines, mais au départ imaginer une place forte comme quelque chose d’inexpugnable était également une erreur stratégique. En effet, c’était sans compter sur les forces en présence, notamment la faiblesse défensive des abords de Château-Gaillard. Alors que par ailleurs l’évolution des techniques de combat progressaient. Au final l’histoire regorge de sièges qui ont mal tourné pour les assiégés; les ruines de Château-Gaillard font partie de cette longue série.

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Pascale MD

    Coucou Sergio,
    Tes photos de ce château sont très réussies.
    J’aime beaucoup l’environnement (super les Brebis, elles profitent d’un bel endroit.
    L’environnement est magnifique, la balade devait y être très agréable.
    Merci aussi pour toutes les informations partagées.
    Bonne journée

    1. Sergio

      Bonjour Pascale, Merci pour le commentaire et l’appréciation sur les photos. C’est effectivement un endroit panoramique qui donne la dimension du lieu. En fait ici comme ailleurs, ces endroits sont toujours choisis pour leur aspect géostratégiques.

Laisser un commentaire