Col de Roncevaux associé à Roland

Le col de  Roncevaux culmine à 1057 mètres. Il s’ouvre sur de superbes paysages où des vallons boisés alternent avec des pâturages d’altitude. Au moment de franchir le col, la réminiscence de la chanson de Roland associée à ce lieu me vient à l’esprit. Tant et si bien qu’un arrêt s’impose.  Je suis en effet curieux de savoir si ce lieu entré dans l’histoire honore la mémoire de Roland.

Réminiscence autour de Roncevaux

Je me souviens d’une d’une lithographie montrant Roland, son inamovible épée Durandal à son côté. Adossé à un immense rocher il sonne de l’olifant pour rameuter les troupes de Charlemagne. Mais hélas il est trop tard : Le gros des troupes a déjà franchi le col, le piège s’est refermé sur l’arrière-garde attaqué par des milliers de sarrasins. La chanson de Roland glorifie cet épisode tragique. Dans la réalité la chanson de geste relate des faits d’armes supposés à la gloire de Charlemagne.

Les photos ci-dessous traduisent l’ambiance de l’environnement de Roncevaux. Les photos datent de la première quinzaine de ce mois de Septembre.

 Le pic Argarai vu depuis Roncevaux

Les superbes couleurs sont subtilement nuancées.

Monolithe de Roncevaux perché sur un monticule
Le monolithe domine le paysage et le col de Roncevaux

Col de Roncevaux - Vue sur la vallée et les sommets avoisinants

Roncevaux - voile atmosphérique sur la montagneCol de Roncevaux forêts de pin, de feuillus et pâturagesRonceval - Sur les chemins de Compostelle.Monolithe de Roncevaux dédié à RolandRonceval : Le monolithe symbolise l'épée Durandal

Cet article a 6 commentaires

  1. Je retente après avoir essayé par deux fois 😉 Je perds un peu de spontanéité du coup.
    Bel endroit avec de superbes paysages. Lieu historique bien qu’il soit difficile de définir les endroits des batailles.
    Et bien évidemment l’emblème de Saint-Jacques de Compostelle .
    Un billet très agréable.
    Bonne journée Sergio

    1. Merci pour la persévérance due à vraisemblablement Jetpack (WP) que j’ai désactivé pour l’instant. Il est exact que les endroits des batailles sont mal définis, en fait il n’est pas sûr qu’elle se soit déroulées en ce lieu.Mais en franchissant le col, la mémoire et la curiosité m’ont incité à m’arrêter pour sentir le lieu.

  2. Hier donc je te disais que j’étais allée là-bas en 1996 de mémoire et que j’avais fait des photos de tes deux dernières images. Hélas en diapos mais je me souviens bien de ce lieu un peu désertique et de la beauté de ces deux stèles

    1. Bonjour Marie, comme Pascale merci de m’avoir alerté sur le dysfonctionnement des commentaires. Et d’avoir persévéré.

  3. Le plus important: ces paysages à couper le souffle( mais dis-moi, tu grimpes bien!) et la légende toujours agréable à entendre. Quelques libertés avec l’Histoire? Comme tu le dis si bien, cela sert à glorifier certains personnages. De la même manière, plusieurs villages ou villes “se disputent” les dépouilles de Roland et de ses compagnons, notamment en Gironde.

  4. En fait l’arrière garde de Charlemagne fut détruite par des Basques et non des sarrasins mais la chanson de Roland prend beaucoup de liberté pour narrer un épisode peu glorieuse pour les troupes de Charlemagne défaites en Espagne. Et de sarrasins point il n’y eut… En fait, on ne sait pas exactement ou s’est déroulé cet épisode, vraisemblablement ce n’était pas à Roncevaux. Quant à la dépouille de Roland, je ne suis pas étonné que villes et villages se la disputent. Alors pourquoi pas en Gironde, qui n’est pas très éloignée des Pyrénées.

Laisser un commentaire