Église Saint-Pierre d’Aulnay : La force de l’Art roman

Église Saint-Pierre d’Aulnay – l’art roman en Saintonge

L’église Saint-Pierre d’Aulnay-de-Saintonge édifiée depuis le début du 12e siècle est un belle découverte. L’édifice présente des proportions harmonieuses qui inspirent un sentiment réconfortant de puissance et de sérénité. Il est entouré d’un cimetière où abondent de nombreux sarcophages et sépultures qui, pour la plupart datent du 19e siècle. Mais il est probable que l’église Saint-Pierre a été bâtie sur un sanctuaire plus ancien.

Les sculptures de Saint-Pierre d’Aulnay sont des chefs-d’œuvre

Remarquablement conservées, les sculptures de Saint-Pierre d’Aulnay nous parviennent du 12e siècle dans un état de conservation étonnant.  Indiscutablement ce sont des chefs-d’œuvre réalisés par des sculpteurs anonymes du pays de Saintonge. Enfin presque puisque le tailloir d’un des chapiteaux porte la signature “BRETON”.

Le sens des sculptures dans l’art roman

Les hommes et les femmes du moyen-âge connaissaient le sens contenu ans les scènes sculptées des églises romanes. Avec l’évolution de la relation des “hommes d’en bas” avec “le monde d’en haut”,  il est devenu difficile aux contemporains d’interpréter le message laissé par les sculpteurs. Fort heureusement des ouvrages existent pour aider à lire les messages laissés sur la pierre.

Pour mieux comprendre l’univers de la sculpture de l’Art roman voir   Glossaire de l’Art roman

L’église de Saint-Pierre d’Aulnay reste à découvrir

La visualisation de la galerie permet de s’imprégner de ce lieu magique, exemple de force et d”équilibre de l’art roman. Mais il y a tellement d’autres détails qui ont échappé à mon attention. Il faudrait encore bien des visites pour saisir l’ampleur et le sens des messages laissés sur la pierre de Saintonge.

 

 

 

2 pensées sur “Église Saint-Pierre d’Aulnay : La force de l’Art roman

  • 23/11/2017 à 6:03
    Permalink

    Une belle découverte encore une fois. Je sais que l’art roman est bien représenté en Charente maritime et dans la région. C’est une période que j’apprécie beaucoup: les lignes, les sculptures… Tu as raison de souligner qu’à cette période les sculptures et peintures étaient les ancêtres des livres d’images et assuraient la communication pour les fidèles, notamment pour les mettre en garde contre l’enfer et leur donner la marche à suivre pour accéder au ciel. Et tu as raison encore quand tu dis que la symbolique complète nous échappe en raison des codes à connaître.
    Tout cela est beau et passionnant.

    Répondre
    • 23/11/2017 à 6:45
      Permalink

      J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette église. Si bien qu’à l’occasion de futurs voyages je ne manquerai pas de m’y arrêter. Pour essayer de découvrir tous les trésors que l’œil ne capte pas facilement. A vrai dire il faudrait des jumelles pour vraiment profiter en détail des sculptures situées pour certaines d’entre elles sur les chapiteaux.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :