Foire aux chevaux à Bulat-Pestivien
La pouliche est inquiète par la présence du public. Elle résiste à la demande posturale de son maître.

Foire aux chevaux à Bulat-Pestivien

Foire aux chevaux breton - pouliche de 18 mois à Bulat-Pestivien
Les photos sont issues d’une édition antérieure à 2018

La foire aux chevaux se déroule traditionnellement le lundi

En 2018 la foire aux chevaux de Bulat-Pestivien fêtait sa 271e édition. C’est dire si cette manifestation populaire est issue d’une longue tradition. L’après-midi, le concours de pouliches de 18 mois réunit de nombreux éleveurs bretons. Ils passent chacun à leur tour dans le ring de présentation devant un public curieux ou connaisseur.

La présentation devant le jury

L’éleveur présente la pouliche au jury qui étudie la posture de l’animal. Il note l’animal au regard des caractéristiques de la race. D’autres séquences sont prévues comme le comportement de l’animal au trot. Au final, l’éleveur qui recueille la meilleure note pour sa pouliche remporte le 1er prix. L’obtention du titre entraîne souvent un esprit de compétition entre éleveurs qui peuvent parfois s’échanger quelques amabilités. Il faut dire aussi que la reconnaissance suprême gratifie l’éleveur pour un travail de sélection et de préparation important.

Un autre concours de chevaux bretons à Roudouallec

Hits: 38

Cet article a 4 commentaires

  1. Elle est superbe et sa robe est magnifique.
    De beaux aplombs.
    Bonne journée à toi

  2. Décidément nous sommes dans les chevaux tous les deux aujourd’hui mais pas du tout les mêmes races. J’aime ces chevaux bretons.

  3. Des chevaux solides. Je suis toujours admirative devant le travail de dressage des animaux.

    1. Avant le dressage il y a aussi le travail de sélection sur les critères de la race. Ce travail est une entreprise au long terme. Ensuite l’éleveur aime ses chevaux. Avec les jeunes chevaux c’est un peu plus difficile à canaliser car le dressage continue et le cheval n’a pas encore beaucoup d’expérience de son environnement surtout lorsqu’il est sorti de son cadre familier.

Laisser un commentaire