Graphe urbain à Audierne : Le pêcheur pêché

Un graphe urbain dans le contexte du lieu

Ce bâtiment désaffecté depuis de longues années abritait autrefois les élèves de l’École d’Apprentissage Maritime. Aujourd’hui les murs abritent quelques graffitis et divine surprise un graphe urbain. On remarquera la qualité graphique de cette fresque dessinée sur un mur blanc en utilisant des dégradés de gris. Le graphe s’approprie un panneau de mur de l’ancienne École d’Apprentissage Maritime pour fixer un dessin qui ne manque pas d’humour. Il signifie la fin de l’époque glorieuse de la pêche voir de surpêche.

Effet miroir pour éclairer sur une évolution en marche

Pour une gestion durable, la pêche est désormais respectueuse des ressources.  C’est le sens que je trouve à cette œuvre qui s’inscrit dans le contexte du lieu et du port d’Audierne. Les poissons tiennent leur revanche. L’homme avisé sait que la survie de l’activité et des réserves marine est à ce prix. De plus l’ancrage du graphe dans ce lieu se trouve singulièrement renforcé par le projet de la mairie d’Audierne d’y implanter un musée maritime.

street art à Audierne - Pêcheur péché -
graphe urbain rue amiral Guepratte à Audierne L’avenir est dans la gestion des ressources pour une pêche durable

Une pensée sur “Graphe urbain à Audierne : Le pêcheur pêché

  • 25/05/2017 à 8:39
    Permalink

    Renverser les rôles n’est que justice dans la symbolique. Une belle fresque qui fait réfléchir. Le bâtiment qui sera réhabilité est signalé de belle manière. J’aime cette idée des murs comme moyen d’expression intelligente et bien sûr le choix des lignes sobres et des couleurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :