Graphosome rayé ou punaise Arlequin
Punaise d'Italie ou Graphosome rayé - Une même espèces ou deux espèces cousines ?

Graphosome rayé ou punaise Arlequin

Graphosome rayé, originaire d’Afrique elle remonte vers le Nord

Le Graphosome rayé s’appelle ainsi en raison de sa cuirasse rouge striée de raies longitudinales noires. Cet insecte originaire d’Afrique est désormais bien installé dans nos jardins. Est-ce un signe du réchauffement climatique ? Je vous laisse la réponse mais il est évident que l’on assiste à une migration du Sud Vers le Nord de nombreuses espèces. Et bien évidemment les insectes n’y échappent pas.

Une cuirasse rouge vif striée de bandes noires

La cuirasse ainsi que la partie ventrale de l’insecte sont d’un rouge vif. Des bandes longitudinales noires parcourent toute la partie dorsale tandis que la ventrale est ponctuée de taches noires. Alors pourquoi cette fantaisie ? Il semble en effet que rien n’est le fait du hasard car cette couleur aurait un effet dissuasif pour les oiseaux. De plus en cas d’attaque la punaise Arlequin émet un odeur désagréable pour bien signifier que l’on s’attaque à une proie qui manque d’appétence. Le Graphosome rayé fréquente les ombellifères en se nourrissant de petits insectes. Pour ma part Je n’ai pas constaté de nuisances aux plantes.

Graphosome rayé versus punaise Arlequin une même espèce ?

Le Graphosome rayé ou la punaise Arlequin dite aussi d’Italie sont-ils une seule espèce ou au contraire deux espèces différentes. Il semblerait que le débat n’est pas définitivement clos. Le soin d’argumentation est donc laissé aux entomologistes.

graphosome rayé sur graines de persil
Graphosome rayé sur persil
La cuirasse de la punaise Graphosome est de couleur rouge orangée .traversée par des rayures noires longitudinales. La partie ventrale est de même couleurs mais les bandes cèdent la place à des taches noires. Cette couleur est certainement un avertissement aux éventuels prédateurs.
Punaise Arlequin - Graphosome rayé
Punaise d’Italie ou Graphosome rayé – Une même espèces ou deux espèces cousines ?

Hits: 34

Cet article a 4 commentaires

  1. Bonjour Sergio. Ces punaises là sont les plus souvent croisées le long de mes chemins mais même elles par ici sont de moins en moins présentes. Il y a de cela trois ans j’en voyais encore beaucoup ainsi que bon nombres d’insecte variés. A présent quand j’en voir un par balade c’est que j’ai eu du bol. Même ces insectes ne résistent pas aux traitements des cultivateurs. Et qu’on ne me parle pas de distance entre épandage et écoles, c’est purement mensonger. Les pesticides font des dégâts bien au-delà de 15 m. Ceci dit tes photos sont superbes. Bonne journée

  2. Je suis d’accord avec Marie, on en voit de moins en moins de ces petites bêtes…. et les politiques ont l’air de ne pas trop s’en inquitéer…. en tout cas, tu as fait une très jolie série de photos. Le texte comme toujours est très instructif. Merci pour ce beau partage. Amitiés

  3. j’ai aimé cet article bien complet accompagné de photographies magnifiques (au plus près de l’insecte)

Laisser un commentaire