Jardin japonais de Maulévrier en automne

La flamboyance orientale au jardin japonais de Maulévrier

Maulévrier est une commune proche de Cholet qui abrite le plus grand jardin japonais d’Europe.  Le parc magique tout au long des saisons est fermé depuis le week-end du 19 novembre. Il ne rouvrira ses portes que le printemps prochain. La place est désormais libre pour les jardiniers en charge de la maintenance. C’est à ce prix que le plus grand jardin oriental d’Europe conserve dans le temps toute sa magie.

Le jardin japonais en automne une série photo à suivre

Vous l’avez compris, il est trop tard pour profiter de la flamboyance des feuillages. Mais si bénéficiant de la proximité vous souhaiteriez le visiter, vous pouvez d’ores et déjà réserver une visite dans votre emploi du temps consacré aux loisirs. Dans une prochaine note je publierai une série de photos toutes aussi flamboyantes, histoire de conforter un désir de découverte de ce lieu unique.

Vue zen et poésie

Aliénor m’a adressé ce joli poème inspiré du jardin japonais de Maulévrier, je la remercie pour son aimable contribution. Vous pouvez la suivre ci-dessous : Lien en gras

Versés aux remous
de la danse de l’automne
tous les ors s’embrasent.
*
Courbé sur les flots
saupoudrés d’or et carmin
l’arbre dénudé.
*
valse à quat’temps
sauvagement empourprée
la fuite en avant.

Maïté – Aliénor

Jardin oriental de Maulévrier
Paysage d’automne près de la pagode

Cet article a 9 commentaires

  1. Très belle composition et des teintes flamboyantes magnifiques.
    Superbe l’effet sur la surface de l’eau.
    Belle fin de soirée Sergio

    1. Les couleurs flamboyantes sont dues aux espèces de feuillus, choisis pour qu’ils répondent aux critères des jardins japonais.

  2. Le mouvement de l’eau est superbe de même que les couleurs.

    1. Le comment et le pourquoi du mouvement de l’eau est dans la réponse à Colette. Bonne semaine !

  3. Verticalité des troncs et cercles de l’eau, tout cela surmonté de superbes couleurs, merci!
    Je me demande pourquoi ces remous dans l’eau…
    Bonne semaine Sergio

    1. Les remous dans l’eau sont liés à la configuration du jardin. Un cours d’eau descend en cascade avant de venir alimenter un vaste plan d’eau. Cet endroit se trouve après les tourbillons des cascades. L’eau se fraie donc un chemin en tournoyant. D’autre part la pose lente volontairement choisie augmente l’effet. Bonne semaine à toi aussi Colette.

  4. Paysage d’eaux savamment composé, aux couleurs enchanteresses.
    Il manque là quelque haïku de saison pour saluer l’ensemble.

  5. Je te reconnais bien là ! Comme par exemple :

    Comme par exemple un de mon crû qui n’est certes pas parfait : Tentative d’illustration de ton propos

    Des tourbillons zen
    et le feuillage pourpre
    le mystère est d’eau

  6. Bien Bien, rien n’est parfait en ce bas monde mais on peut toujours tenter!

    Réponse de Sergio :

    Je viens compléter ta réponse : Le poème est intégré à la présente note avec bien sûr les remerciements pour la contribution d’Aliénor.
    Merci Aliénor.
    😎

Laisser un commentaire