Kapokier en fleur dans un parc public de Lisbonne

 Kapokier en fleur (ceiba pentandra) au mois d’octobre

Malgré l’automne, l’été ne lâche pas prise à Lisbonne où la température reste chaude voir très chaude. Dans ce contexte,  les parcs et jardins de Lisbonne prodiguent un ombrage bénéfique. Sous ce manteau de verdure rafraîchissante, l’idée de faire une pause repos apparaît providentielle. De l’incitation à l’action il n’y a qu’un pas à faire pour s’assoir sur un des nombreux bancs publics. Dont acte, et repos ! Davantage que du repos, cette pause s’avère gratifiante. Imaginez le tableau d’un arbre géant complètement dépourvu de feuilles qui fleurit le ciel !

À l’ombre des bancs publics

Assis est une posture la plus agréable  pour contempler la beauté naturelle de ce géant fleuri. D’autant plus que cette position épargne l’étirement des cervicales de plus elle évite d’attraper le tournis. Mais quel est donc cet arbre géant ? Il s’agit en fait d’un kapokier, plus connu en Asie sous le nom de fromager. Un arbre impressionnant dont les racines jouent au passe-murailles sur les sites d’Angkor Vat. Ici il n’y a pas de risque de destruction de patrimoine, et ce fromager ou kapokier est bien plus jeune. Il égaie une fin d’été en apportant des de fleurs aux notes printanières.

Kapokier rouge à Inwa : Une autre variété asiatique, reportage dans l’ancienne cité royale. Où l’on assiste à la cueillette des fleurs pour un usage culinaire ou la pharmacopée.

Hits: 191

Cet article a 7 commentaires

  1. Très très beau cet arbre fleuré et dépourvu de feuilles.
    Merci pour cette découverte, je ne connaissais pas.
    Bonne fin de soirée

    1. En ce qui me concerne je le connaissais déjà pour avoir visité les sites d’Angkor Vat où les fromager géant jouent au passe-murailles endommageant les monuments. Mais au moment de la visite, ils n’étaient pas en fleur.

  2. Vrai que sur le site d’Angkor il y en a beaucoup mais je ne les ai pas vus dans ces belles et douces couleurs. C’est vraiment le printemps chez toi ce matin.

  3. J’ai du retard sur tous les blogs…oh là, là, les visites de familles prennent tant de temps!

    Quelle finesse ce Krapokier! Et quelle élégance aussi. Il n’y en a pas ici, alors doublement merci.

    1. La famille c’est l’essentiel ! Le kapokier à Lisbonne est le symbole de l’ouverture du pays sur l’océan ainsi que du passé explorateur du Portugal. Mais le kapokier pourrait parfaitement élire domicile dans ta belle île !

  4. Un arbre imposant au tronc conséquent. L’impression vaporeuse de ses fleurs est du plus bel effet et j’aime particulièrement la dernière photo en direction de la cime et du ciel d’octobre. La saison apporte aussi une certaine douceur aux clichés.

    1. Le kapokier est déjà imposant mais il sait encore grandir davantage sous les climats tropicaux. Sur les sites d’Angkor Vat les racines du Kapokier appelé aussi fromager ont la faculté de passer au travers d’imposantes murailles. Ils poussent même sur les édifices les mettant en péril. Il a aussi la particularité de germer par exemple sur un monument puis de développer son système racinaire qui va progressivement descendre vers le sol en recouvrant littéralement les immenses pierres de taille.

Laisser un commentaire