Labastide d’Armagnac en terre landaise

Labastide d’Armagnac à l’heure des lever de rideau

Une rue étroite et pentue bordée de maisons particulières qui abritent de nombreuses chambres d’hôtes conduit à la place Royale de Labastide d’Armagnac. Cette belle place rectangulaire était et reste le centre de la cité. Elle est entourée de passages couverts qui abritent des commerces orientés vers la vocation touristique de cette belle ville. Par une matinée de septembre, la place Royale était d’un calme absolu. Une nouvelle journée commençait. Seul quelques commerçants ouvraient boutique. Un artisan d’armagnac déchargeait la célèbre eau de vie produite localement.  Quelques pas pour traverser la place en direction de l’église qui est fermée pour une nécessaire restauration. Un appel aux dons est d’ailleurs lancée pour mener à bien cette opération.

Les bastides, un nouvel urbanisme réfléchi

Une promenade dans les ruelles convergentes à la place Royale permettent de mesurer que les architectes du moyen âge n’avaient rien laissé au hasard. Tout est pensé afin que la vie citoyenne soit agréable. Par exemple, les ruelles sont suffisamment larges pour laisser passer la lumière, elles se coupent pour la plupart d’entre elles à angle droit. Il n’y a pas besoin de plan pour se diriger, car tout est orienté vers la place Royale, centre de vie de la petite cité. Mais le temps a passé, même si les demeures restent en bon état, beaucoup d’entre elles sont à vendre.  Les anglais amateurs de charme et de tranquillité investissent le village. Juste retour des choses quand on connaît le lien historique de Labastide avec la couronne d’Angleterre.

Les origines de Labastide d’Armagnac

La bastide s’inspire d’un mouvement d’urbanisme qui s’est propagé en Europe au Moyen Âge. La Bastide d’Armagnac fut édifiée à la fin du XIIIe siècle sous l’initiative du comte d’Armagnac avec l’assentiment du roi . Il s’agit d’un nouveau concept d’urbanisme ou les bâtiments s’orientent autour d’une grande place centrale qui constitue le cœur de la cité. Tout a été pensé pour assurer une qualité de vie aux habitants. Ainsi les allées couvertes permettent de se protéger contre les intempéries et les ardeurs du soleil en été. Les bastides sont souvent entourées de murs d’enceinte qui assuraient la sécurité des citoyens face aux risques d’invasion. Les murs d’enceinte n’existent plus à Labastide d’Armagnac, cependant le plan de la cité n’a pas subit de changement.

Galerie d’images de Labastide d’Armagnac

Mémoire de lavandière à Labastide d’Armagnac

Une femme lave son linge dans le lavoir, image rare d’un temps où les lavandières de Labastide se retrouvaient pour la corvée de lessive. Elle ajoute que c’était un lieu de vie. C’est ici que circulaient les rumeurs de la cité et s’échangeaient les secrets d’alcôve. L’activité des lavandière s’est lentement éteinte à partir des année 60. Elle affirme laver son linge ici été comme hiver. Elle ajoute que l’eau de la source donne de la souplesse au linge.

2 pensées sur “Labastide d’Armagnac en terre landaise

  • 07/12/2017 à 10:49
    Permalink

    Merci de me donner à voir des endroits de cette partie des Landes que je ne connais pas. Labastide d’Armagnac a à voir avec l’Histoire des anglais me semble-t-il et puis celle d’Henri IV qui a marqué aussi bien des endroits. J’aime bien cette ambiance des bastides que l’on rencontre ici ou là et qui témoignent de la vie d’autrefois. J’apprécie notamment les arcades.
    J’ai accompagné parfois les femmes de ma famille au lavoir quand j’étais enfant mais je n’ai pas assisté à des rassemblements de lavandières. il faut dire que ces lavoirs-là étaient en rase campagne.
    Je note la présence d’un café du peuple. Dans les Landes, on rencontre parfois des “cercles” notamment autour de chez Bernard Lubat.

    Répondre
    • 07/12/2017 à 11:57
      Permalink

      Oui Labastide d’Armagnac a une histoire riche. Henri IV y a séjourné. Il a sa maison au bord de la place Royale. Les bastides sont très conviviales, j’adore l’ambiance qui y règne. Les bastides correspondaient a un nouveau concept d’urbanisme humaniste basé sur la place du citoyen dans la ville. C’est un lieu à visiter, il n’est pas très loin de chez toi. Préférer une visite en inter-saison pour profiter pleinement de cet endroit plein de charme. Le lavoir est en bas du village, il mérite vraiment le détour. Il y a une source qui ne se tarit pas et une superbe charpente. Les endroits populaires permettent d’entendre battre le cœur de la France. Il existe ou (existait ?) je n’ai pas pu le vérifier. Il s’agit d’un bistrot populaire à l’ancienne à La Bastide d’Armagnac. Il s’agit du Tortoré : Voici un lien vidéo Youtube ici. Il y a aussi cette note parue dans le Sud-Ouest en 2010. Et bien d’autres encore.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :