Le tarsier des philippines à Corella

Le tarsier des Philippines est un primate nocturne discret

Le tarsier des Philippines pèse entre 80 et 160 grammes pour une taille de 8 à15 cm sans la queue qui est très longue. Le  plus petit des primates est endémique des Philippines et des îles d’Asie du Sud Est.  Le repérage dans l’habitat naturel est car le tarsier reste tapis sous le couvert végétal d’un arbre qu’il ne quitte que la nuit tombée pour se nourrir.  Il se nourrit d’insectes qu’il capture grâce à une écho location qui lui permet d’émettre des sons à une fréquence inaudible pour les proies ou les éventuels prédateurs. Lorsqu’une proie est localisée le tarsier lui bondit dessus. Il peut bondir sur une distance de  mètres et même davantage. La longue queue lui sert de balancier pour maintenir l’équilibre pendant le bond.

Sanctuaire du Tarsier et de la vie sauvage à Corella

Le sanctuaire du Tarsier et de la vie sauvage de Corella est le seul reconnu par la fondation philippine de protection  ce primate. A Corella, le sanctuaire œuvre pour la préservation de l’espèce en mettant à disposition un vaste espace naturel protégé. Le tarsier est un animal nocturne qui est très discret voir timide. En raison de sa taille et de son comportement il est particulièrement vulnérable. Et comme s’il était besoin d’en ajouter, le tarsier est victime du braconnage malgré le statut d’espèce protégée. Pour toutes ces raisons les visites du sanctuaires sont filtrées. En outre, les visiteurs sont accompagnés d’un conservateur qui veille au respect des règles définies pour la quiétude des tarsiers.

 

Tarsier des Philippines
Un tarsier des philippines à Bohol – Philippines
Tarsier des Philippine - Bohol Philippines
Tarsier dans son habitat naturel à Corolla

Tarsier, caractéristiques physiques

Selon l’information visible à la fondation  “Philippine Tarsier and Widlife Sanctuary”

  • Les yeux du tarsier sont 150 fois plus grands que les yeux humains en proportion de leur corps.
  • La rotation de la tête du tarsier s’opère à 180°
  • Le tarsier peut mouvoir ses oreilles en direction du son
  • Le tarsier à des os allongés comme l’os du tarsier auquel il doit son nom
  • Les longs pieds du tarsier se terminent par des orteils qui agrippent fermement les branches.
  • Le tarsier peut faire des bonds supérieurs à 5 mètres. Une longue queue lui sert de levier de stabilisation.
Tarsier des Philippines - squelette
Le sanctuaire du Tarsier et de la Vie Sauvage de Bohol expose un squelette de ce singulier primate. Il renseigne sur la capacité physique à bondir de l’animal

 

A propos :

Voyage aux Philippines en 2007 – le boîtier utilisé était un Olympus au format 4:3. Il était équipé de superbes optiques Zuiko. Malheureusement la piètre définition du capteur nuit à la qualité d’image.

Vues : 89

La publication a un commentaire

  1. Bonjour Serge. Un grand bravo pour ces magnifiques photos d’un petit primate que je ne connais que très mal. Merci aussi pour la note explicative bien détaillée.
    Je craque totalement sur ses immenses yeux qui brillent comme des perles ambrées.

Laisser un commentaire