Aller au contenu
Accueil » Blog notes » Portugal » Sendim azulejos salvateurs – petit patrimoine portugais

Sendim azulejos salvateurs – petit patrimoine portugais

Gare de Sendim - fronton en azulejos

L’ancienne gare de Sendim et ses azulejos salvateurs parce que sans la prise de conscience de la valeur de ce patrimoine typique du Portugal, cette construction aurait pu disparaître.

Gare de Sendim azulejos salvateurs vue générale
La gare de Sendim fraîchemet restaurée à fière allure avec ses panneaux en azulejos

Histoire de la petite gare de Sendim

La gare de sendim est connue pour sa façade décorative en azulejos. Mais en premier lieu,  l’existence d’une gare dans ce lieu peu populeux, questionne. Alors, pour répondre à ce questionnement, la construction d’une liaison ferrovière avec la construction d’une gare à Sendim fut prise sur décision ministérielle en 1934.  Finalement, la ligne ferrovière entra en service en 1938. Elle assurait la liaison entre Mogadouro et Duas Igrejas – Miranda. Au final, la ligne fonctionna durant 50 ans entre 1938 et 1988, date de sa fermeture. La petite gare de Sendim aurait pu sombrer dans l’oubli sans la prise de conscience de la valeur patrimoniale, notamment par la présence de magnifiques azulejos. Aujourd’hui la gare joliment restaurée nous apparaît dans sa splendeur d’antan.

Les azulejos ont des origines millénaires

L’azulejo est un mot d’origine arabe qui signifie petite pierre polie puisque à l’époque l’idée consistait à copier les mosaïques romaines en utilisant des morceaux de faïence colorées au lieu du marbre ou d’autres pierres colorées. À ce stade, il faut remonter dans le temps pour trouver les origines de cet art qui est très ancien. Puisque en effet les premiers carreaux émaillées proviennent de la Mésopotamie et de l’Egypte. Au final cette technique se diffusa dans tout le moyen orient et dans le monde arabe. L’occupation de l’Espagne et d’une partie du Portugal par les Arabes (711 – 1492) permit la vulgarisation de cette technique source :  Histoire de l’azulejo

La gare de Sendim

La gare de Sendim comprend un salle d’accueil des passagers de forme rectangulaire. Elle s’ouvre sur un hall couvert donnant sur le quai.  Ce lieu public disposait d’un guichet pour la billeterie et d’un télégraphe. Les usagers avaient aussi l’accès aux toilettes extérieures près du quai. L’autre partie du bâtiment qui comporte un étage servait de chambre au chef de gare. Mais  le cachet de la gare de Sendim réside dans le présence des azulejos qui sauvegardés, sont dans un état inégal. Ce sont des carreaux émaillés bleus et blancs qui représentent des paysages et des scènes champêtres telles qu’elles existaient à cette époque. Les panneaux polychromes sont l’oeuvre de Gilberto Renda .

Sendim azulejos salvateurs - petit patrimoine portugais
Azulejos ancienne gare de Sendim : Scènes représentant l’habitat local
Sendim azulejos salvateurs - petit patrimoine portugais
Azulejos de Sendim – ce panneau polychrome font blanc motifs en bleu montre une scène champêtre de récolte
Azulejos de la gare de Sendim - l'habitat local
Les panneaux en azulejos représentent des habitats locaux ou des scènes telles que travaux des champs
Quai de la Gare de Sendim
Le bâtiment surelevé était réservé au chef de gare. Le porche couvert communiquait avec la salle d’attente de la gare. La gare de Sendim n’est plus en service. Comme on le voit sur la photo, les rails ont disparus. L’ancienne voie ferrée est désormais une voie verte. On note aussi la présence des panneaux en azulejos. Ces panneaux apportent un charme indéniable à cette modeste station.
Gare de Sendim - les toilettes publiques
Les toilettes publiques de la gare de Sendim sont de taille modeste, à l’image de la petite station. Des azulejos aux motifs non figuratifs décorent avec élégance ce petit bâtiment.
Gare de Sendim - Fenêtre à fronton et azulejos
Gare de Sendim – Fenêtre à fronton et azulejos

5 commentaires sur “Sendim azulejos salvateurs – petit patrimoine portugais”

  1. Bonjour Serge et merci pour cet article qui m’apprend encore beaucoup. Le fronton de la gare est magnifique et les carreaux bleus me font penser aux porcelaines de Delphes.
    Cette petite gare est ravissante et son fronton superbe. Merci et bonne journée.

  2. Ces azulejos et ceux d’autres villes ou pays, sont la fierté de la commune et des habitants. Mis à part leur usage, pourrait on dire qu’ils sont les ancètres de notre street art ? Non, je ne pense pas car même si dans le street art et le graff’ on trouve de véritables artistes, il y a dans l’art de l’azulejo, tout un savoir faire et une maîtrise absolue de la faïence, du grès, de la céramique (suivant les pays) qui s’ajoute à la créativité.

    1. Tout à fait d’accord avec toi, le street art c’est de l’art ! Ici aussi c’est de l’art dans la continuité de savoirs faire millénaires.

  3. Bonjour Serge

    merci pour cet article qui me donne beaucoup d’informations sur ces azulejos que j’ai aimé rencontrer en d’autres lieux au Portugal.
    Comme toujours un sujet bien documenté qui nous apprend beaucoup.

    L’ensemble est superbe .

    1. Certes ces azulejos ne sont pas les plus spectaculaires. Mais malgré tout je trouve cette petite gare attachante. Et par ailleurs j’aime bien la prise de conscience patrimoniale qui a permis de sauver ces azulejos qui allaient disparaître notamment en raison de vols. J’aime bien aussi que celà a permis la sauvegarde d’un bâtiment digne d’intérêt.

Laisser un commentaire