Moulin à vent maison : Il tourne, encore et encore

Moulin à vent maison mode d’emploi

De nombreux tutoriels existent sur le net pour la fabrication d’ un moulin à vent maison à moindre coût. Pour ma part j’ai choisi une bouteille d’eau pétillante en plastique du style “elle met le Sud en bouteille” pour ne pas citer la marque. Cette bouteille se façonne en deux temps. Dans un premier temps on réduit la hauteur de la bouteille en ne conservant que le col et la partie arrondie. Une fois cette opération réalisée, un découpage longitudinal dégage les ailettes. Pour ma part j’ai choisi 8 ailettes que j’oriente pour obtenir une meilleure prise au vent. Ensuite je colle un bouchon sur les ailettes, il se trouve en face avec celui existant sur le goulot de la bouteille. Ce thermocollage renforce les ailettes qui résisteront ainsi à la force du vent. La perforation des bouchons en leur axe servira à l’introduction de l’axe. La simplicité est de mise pour l’axe, un fil de plastique rigide convient parfaitement. Cette solution présente l’avantage d’une faible inertie. Mais du fil de fer rigide peut aussi parfaitement convenir. Je colle aussi des bandes bicolores réfléchissantes sur les ailettes pour animer le moulin.

Le test valide le concept du petit moulin à vent éco

Je le fixe le moulin à vent à un support rigide et voici venu le moment du test. Pas de vent, qu’à celà ne tienne : je souffle et les ailettes mouvent. Il tourne mon moulin. Il a requis un peu d’attention et dix minutes pour sa confection. Alors pourquoi pas vous ? Essayez c’est facile et ludique.

Épilogue

Le petit moulin à vent maison tourne, tourne encore. Il s’anime au moindre souffle d’air. Il résiste à la force du vent tempétueux qui sévit souvent en émettant un petit cliquetis familier dans le jardin.

Moulin à vent maison

Exemple de tutoriel disponible sur le web adaptable à souhait selon votre imagination et validation d’efficacité.

Hits: 58

Cet article a 7 commentaires

  1. Les tutos c’est pas pour moi mais je trouve ton image amusante et tes explications intéressantes.

  2. Ah, oui, nous en avons réalisé beaucoup car les merles adorent venir déterrer, en cherchant des vers, les jeunes plantes du potager. Ces moulins, quand ils tournent, les effraient, parfait!
    Et, en plus d’être écologiques, ils sont gais à voir et “chantent” dans le vent.
    Bon dimanche.

    1. Si les merles sont effrayés par ces petits moulins c’est parfait, je n’ai pas essayé. Ici aussi ils sont légion et leur régime frugivore m’aide bien dans la récolte des fruits rouges. Je n’ai pas encore essayé de les en dissuader avec des moulins à vent.

  3. Sympa ton petit moulin a vent dans le mouvement et qui donne une photo originale, mais j’avoue que le plastique manque de charme à mes yeux sur le plan décoratif 😉
    En revanche, j’ai trouvé un super système avec une bouteille en plastique pour faire des distributeurs de graines pour les oiseaux, sans que les intempéries ne fassent germer les graines qui restent protégées dans la bouteille goulot vers le bas. Pas bien joli mais efficace avec toutes les graines que je passe en saison froide. Du coup, plus de graines perdues.
    Belle fin de journée à toi Sergio

    1. Ce n’est effectivement pas très décoratif mais il est possible de les peindre. Il faut penser ramasser le plastique lorsque les objets fabriqués deviennent obsolètes.

  4. Sympa! J’avais un peu oublié ce genre de fiches de fabrication dont j’étais friande lorsque je fabriquais avec les enfants des objets provenant du recyclage. C’est une excellente idée!
    Actuellement, je recycle certaines bouteilles afin de prolonger l’arrosage des pots de fleurs .
    La photo est amusante!

    1. C’est on ne peut plus simple et ça tourne bien. Apparemment durable en plus.

Laisser un commentaire