Oie cendrée Anser anser – étang du Petit Loc’h

 

Oie cendrée en pause migratoire à Guidel

Cette oie cendrée Anser anser était visible mi-novembre sur l’étang du Petit Loc’h Guidel. D’après le tableau cette présence est précoce puisque la période d’observation de l’oie cendrée dans les étangs du Petit et Grand Loc’h se situe plutôt à fin novembre. Toujours est-il que cette présence temporaire permet l’observation d’un bien bel oiseau qui a une apparence assez trapue.

Comportement de l’ oie cendrée en période migratoire

Cette oie Anser anser en solitaire ne signifie pas qu’elle était l’unique représentant de l’espèce. En effet une observation fine, montrait la présence d’autres spécimens de la même espèce au fond de l’étang tout près des roselières. Ceci n’a rien d’étonnant car les oies sont des oiseaux de nature sociable qui vivent en groupe pendant la période migratoire. Par contre durant la période de nidification les oies cendrées qui se forment en couple mono gamme exclusifs deviennent territoriaux. Le mâle défend alors le nid contre toute approche étrangère. 

Les sites d’hivernage en France de l’oie cendrée Anser anser

Les principaux sites d’hivernage de l’oie cendrée en France se situent dans les Landes, la Camargue et aussi en Charente-Maritime. Mais cette liste n’est pas exhaustive car l’oie cendrée adopte des nouveaux lieux propices à l’hibernation. L’oie est un oiseau à prédominance herbivore mais qui se nourrit également de graines. Elle fréquente les terrains cultivés, les prés, les marais littoraux. Elles peuvent se nourrir d’herbe comme des restes de récoltes qui jonchent le sol. Par contre, les marais restent un lieu de repos et de refuge qui assure leur sécurité.

Lieux de nidification

L’oie cendrée qui fait une étape migratoire dans la région Bretagne sud vient des rives de la Baltique où elle nidifie. Le bec de l’oie cendrée baltique est reconnaissable car il se termine par une excroissance cornue légèrement crochue qui lui permet l’extraction de tubercules dans le sol.

Oie cendrée Anser anser - étang du Petit Loc'h
Oie cendrée est en étape migratoire vers le sud. Il fréquente les petits îlots de l’étang du Petit Loc’h.
Oie cendrée Anser anser - étang du Petit Loc'
Oie cendrée Anser anser – étang du Petit Loc’h – Etape migratoire, le temps de reprendre des forces, le temps d’une petite toilettes du plumage.
Oie cendrée Anser anser - étang du Petit Loc'h
Caractéristiques de l’oie cendrée : La tête est gris clair. Le bec est rose orangé. Les pattes puissantes sont roses. Le plumage gris brun comporte des liserés blancs.

 

 

 

Cet article a 3 commentaires

  1. Chinou

    Ce quI me frappe avant la lecture des explications que tu nous donnes, est la netteté de tes photos et la précision qui noUs permet notamment de voir cette petite excroissance sur le bec. Voilà un article enrichissant. Bonne soirée.

  2. Marie

    Bonsoir Sergio. Les 3 photos sont superbes sur ce bleu intense qui les met magnifiquement en valeur. Merci pour les explications car si je connais maintenant pas mal d’oiseaux, je suis très très loin de connaitre leur pédigrée.

  3. Chinou

    Merci Sergio 🙂
    De plus , le lien vers ici fonctionne.

Laisser un commentaire