Aller au contenu
Accueil » Blog notes » Espagne » Phare de cabo Home et Punta Robaleira

Phare de cabo Home et Punta Robaleira

Phare de Cabo home à Cangas - Galice

Le phare de cabo Home  fait partie de ces endroits uniques où l’homme trouve sa juste dimension. Car ici chacun prend la mesure de l’immensité de l’océan ainsi que des forces naturelles en présence. Ce n’est donc pas sans raison que de nombreux phares jalonnent la voie maritime aux navires en approche de la ria de Vigo.

Le cap de Home ria de Vigo et les iles de Cies

Le cap de Home ria de Vigo et les îles de Cies qui sont un un parc maritime naturel national. Ces iles sont visitables, mais le nombre de visiteurs est limité pour la préservation du site.

Le phare de cabo Home dans sa livrée blanche face au bleu du ciel et de l’océan

Le phare de cabo Home est un phare en maçonnerie qui a une forme cylindrique. Lorsque le ciel est bleu profond, sa couleur blanche est encore plus tonique.  Alors le phare qui se détache dans un ciel est réellement impressionnant. D’un point de vue technique le phare de Cabo home a une hauteur de 19 mètres. Il est construit en aplomb d’une falaise verticale de 147 mètres qui domine l’océan Atlantique. Il faut y ajouter le feu du phare dont le dispositif focale émet un cercle lumineux d’une hauteur supplémentaire de 38 mètres. Donc en clair, ce phare domine bien l’entrée nord de la ria de Vigo. Dans cette région où la côte est tourmentée le phare de Punta Subrido assure la sécurité de l’entrée Sud de la Ria.

Phare de cabo Home à flanc de falaise
Face à l’Atlantique, le phare de cabo Home est une petite ligne verticale blanche qui domine des falaises schisteuses abruptes

Phare de Cabo Home

 

Phare de Cabo Home

Phare de Cabo Home et baie de Vigo

Phare de Cabo Home et l’immense baie de Vigo.

Phare de punta Robaleira

Le phare de Punta Robaleira est une petite tour basse de forme cylindrique.  Positionné entre le cap Home et la pointe Subrido, ce phare a une apparence massive dont la taille relativement basse est un amplificateur d’effet visuel.  Des bandes circulaires blanches accentuent encore davantage la couleur rouge cru de cet édifice. La couleur particulière du phare de Punta Robaleira est ce qui s’appelle un amer. Car sa couleur vive que les bandes blanches démarquent sont un repère facilement identifiable pour la navigation à l’approche de la ria de Vigo

Phare de punta robaleira face à l'immense baie de Vigo
Phare de punta Robaleira et la côte découpée à l’approche de la ria de Vigo
Le phare de punta robaleira est aussi un amer
Phare et amer les couleurs vives sont visibles par les marins et servent donc de repère de navigation
a pepe ruiz près du phare de cabo Home
Cette croix blanche simple est émouvante. Elle est dédiée à la mémoire de Pépé Ruiz. En cet endroit tourmenté les courants ont eu raison d’un bateau devenu ingouvernable à cause d’une panne moteur. Les courants drossèrent l’embarcation contre les rochers et le marin périt dans le naufrage. Sur un commentaire déposé sur le net concernant les circonstances du naufrage on peut trouver cette belle conclusion :  « Ce n’est pas un mauvais endroit pour se reposer en paix  » … Puisque le sort en a décidé ainsi !

3 commentaires sur “Phare de cabo Home et Punta Robaleira”

  1. Il a l’air tout frêle vu de loin, mais à lire tes explications, il en est bien autrement. Je connais ce site uniquement par les récits de randonneurs qui trouvent l’endroit merveilleux . De nombreuses côtes sont parcourues par ce que l’on appelle le sentier des douaniers qui permet une approche similaire à celle que tu nous offres. Bonne journée.

    1. Pour rebondir sur tes propos, toute la côte galicienne est découpée et vraiment impressionnante. Et l’on se trouve face à la force de l’océan Atlantique. Certains paysages rappellent ceux de la Bretagne. Les sentiers de randonnée chez nous appelés sentiers ou chemins des douaniers constituent la meilleure approche naturelle de ces sites. Bonne journée

  2. Tu m’entraines vers de vieux souvenirs et je les retrouve avec un immense plaisir.
    L’environnement de ces phares est magique dans ces déchirements.
    Très belle série photographique puisque c’est essentiellement des photos que tu présentes.
    Bonne journée Sergio.

Laisser un commentaire