Poisson ballon- Arothron nigropunctatus – Océanopolis
La bouille sympa du petit poisson ballon

Poisson ballon- Arothron nigropunctatus – Océanopolis

Le poisson ballon, 4 dents et une bouille sympa

L’ Arothron nigropunctatus ou poisson ballon a la particularité d’avaler de l’eau en cas de danger. Il prend alors la forme d’une ballon dans le but de décourager les prédateurs. Des points noirs ponctuent la peau bleue où les écailles sont absentes. Le corps rondelet se termine par une tête courte. En conséquence ces caractéristiques remarquables donnent à l’Arothron nigropunctatus une allure un peu boulotte mais tellement sympa.

La motricité ingénieuse du poisson ballon

L’observation du déplacement du poisson ballon est une pure merveille. À un tel point que je le compare à une œuvre d’ingénierie. Se mouvoir rapidement ? Alors le poisson ballon fait appel à sa nageoire caudale. Pour se déplacer latéralement le poisson fait osciller ses nageoires pectorales en fonction de l’orientation qu’il veut prendre. Le déplacement qui semble s’affranchir de l’eau est presque aérien. Enfin la motricité de l’Arothron nigropunctatus rappelle celle d’un hélicoptère mais avec la grâce en plus.

Observatoire du monde marin par excellence

Océanopolis n’est pas un parc d’animation mais bel et bien un observatoire du monde marin. Ainsi le soucis va jusqu’au maintien des conditions de vies idéales. Par exemple, Océanopolis puise les eaux nécessaires aux aquariums au large dans la rade de Brest. Elles subissent une filtration avant de rejoindre un circuit dynamique qui alimente et renouvelle l’eau. De cette manière l’eau conserve donc une salinité et une oxygénation identique à celle des océans. Le Pavillon Tropical abrite ce beau spécimen au mode de vie solitaire. Il trouve ici une température d’eau à 24° c’est à dire l’identique à l’écosystème d’origine. Par ailleurs le poisson ballon fréquente les massifs coralliens, Océanopolis reproduit donc cet habitat. Par soucis de maintenir les environnements natifs, les coraux comme les poissons de l’aquarium viennent uniquement des écloseries ou de programmes d’échanges européens.

Poisson ballon Océanopolis
Le poisson ballon fréquente les eaux tropicale de l’océan indien. Ainsi que l’océan Pacifique. On le trouve également en Polynésie
Arothron nigropunctatus ou Poisson ballon Océanologies
La nage du poisson ballon est particulièrement légère, presque aérienne comme affranchie de l’univers aquatique.

Hits: 84

Cet article a 8 commentaires

  1. J’adore la bouille de ce poisson. La nature est vraiment une fée qui crée des animaux, des fleurs, des choses si étonnants qu’on est toujours surpris par quelque chose. Intéressante note, j’apprends

    1. Admiratif en effet devant la bouille et la manière de se déplacer de ce petit poisson. Bonne soirée Marie.

  2. C’est vrai qu’il a vraiment une bonne bouille ce poisson avec ses quatre quenottes.
    Je l’ai déjà observé, et il est en effet fascinant dans sa manière de se déplacer.
    J’aime particulièrement la dernière photo, et soit dit-en passant, bravo pour ces clichés au travers des vitres épaisses d’un aquarium.
    Bonne soirée Sergio

    1. Ce n’est pas évident en effet de photographier, il n’y a pas toujours assez de lumière et parfois il en a de trop. Dans ce cas, le moindre défaut de vitrage apparaît sur la photo sans compter toutes les impuretés en suspension dans l’eau car l’aquarium est un milieu vivant. Bonne soirée Pascale.

  3. Une superbe photo d’un magnifique poisson Sergio ! Je suppose que la photo a été prise de l’extérieur d’un aquarium. Bravo et amitiés

  4. Merci Jean pour la visite et le commentaire. La photo est effectivement prise de l’extérieur de l’aquarium du Pavillon Tropical de Brest.

  5. J’aime tous ces poissons aux noms et caractéristiques si spéciales. Je me souviens que dans mes classes, nous cherchions à nous documenter comme cela sur certains d’entre eux.
    Celui-ci, tout comme le chirurgien est vraiment digne d’intérêt.
    On ne peut qu’être sensible aux conditions dans les quelles ils vivent avec tout le respect apporté à leur biotope.

    1. Les poissons tropicaux apportent du rêve, je pense que les enfants sont sensibles à la grâce de ces poissons. L’éducation et le respect des formes de vie commence dès le plus jeune âge.

Laisser un commentaire