Pont-Aven, flâneries dans la cité des peintres

L’Aven pour fil conducteur

 En dehors des jours fériés ou du week-end, le mois de mai est le meilleur moment pour la visite la cité des peintres. Le fil conducteur d’une flânerie, démarre des quais Théodore Botrel sur la rive droite, Ici l’influence de l’océan est une évidence puisque les abords de l’Aven vivent au rythme des marées.

La cité des peintres

Pont-Aven est un but de visite car la petite ville finistérienne est  la cité des peintres et des artistes. La visite du musée est un incontournable pour les primo-visiteurs. Comment dire, c’est à cet endroit que se mesure le mieux l’influence de l’Ecole de Pont-Aven sur la peinture à la fin du 19e et aux débuts du 20e siècle.  

Flânerie pontaveniste 

Mais en ce jour radieux, le but de la visite est uniquement une promenade tranquille dans la petite ville de Pont-Aven. Alors qu’en intersaison, elle ne connait pas encore l’affluence touristique estivale. Par choix la promenade débute sur les quais du port situé rive droite. Le petit pont piéton permet le passage sur la rive gauche, rue Auguste Brizeux qui, plus calme invite à une pause en toute quiétude . lorsque le temps passe alors le moment le Lorsque du retour arrive.  Le passage du pont permet un focus sur le moulin du grand Poulguin qui est désormais un restaurant. Enfin on accède à la rue Théodore Botrel qui abrite de nombreuses boutiques d’artistes peintre ou encore des boutiques de spécialités bretonnes. Il y a des magasins d’usine qui proposent les produits  de la pêche côtière. Mais ce n’est qu’un début les boutiques se succèdent ici la bière artisanale emprunte des noms qui évoquent le terroir. Tandis que pour les gourmets,  la boutique Larnicol propose des spécialités pâtissières dont l’incontournable kouign amann. Au passage, impossible de passer sous silence les galettes de Pont-Aven dont le nom commercial “Traou Mad” est de notoriété nationale. Traou Mad tient une boutique au centre de l’illustre cité. 

Pont-Aven, en quelques photos

Moulin du grand Poulguin Pont-Aven

Le moulin du Grand Poulguin cessa son activité après 1945. Il conserve encore la roue à aube ainsi que la retenue d’eau gérée par des vannes.
Moulin du Grand Poulguin - vestige de la roue à aube
Un canal d’amenée conduisait l’eau vers cette rouez à aube qui faisait tourner une meule en pierre
Un vieux bateau arrimé rue Auguste Brizeux
La rue Auguste Brizeux à Pont-Aven est un endroit paisible situé sur la rive gauche.
Stèle en la mémoire d'Auguste Brizeux Pont-Aven
Un bloc de granit honore la mémoire du poète Breton. Sur ce bloc monolithique apparaissent ces quelques vers : “Oh ! ne quittez jamais le seuil de votre porte ! Mourez dans la maison où votre mère est morte !”

Promenade Xavier Grall

Sur cette promenade verte qui borde l’Aven une stèle honore  Xavier Grall, journaliste, écrivain et poète breton qui habitait la région de Pont-Aven. 

Stèle de Xavier Grall à Pont-Aven
Dans le lit des hautes fougères… Extrait d’amours Kerné :

 

Nous referons cette Cornouaille mortelle
secrètement
dans le lit des hautes herbes
je te prendrai dans la grange verte
et ton corps aux semences mélangé
concevra tout un pays de fougères
et de genêts.

Les chaos de l'Aven aux portes de la promenade Xavier Grall
L’Aven se faufile un passage entre les chaos à l’entrée de la promenade Xavier Grall.
L'Aven depuis la promenade Xavier Grall
La promenade Xavier Grall est un endroit paisible au cœur de la cité. C’ est un ilot compris entre le cours principal et un bras de l’Aven. On remarque les couleurs vives des fleurs de valériane qui prospèrent le long des rives.

 

Port Théodore Botrel – Voiliers traditionnels

Le Minahouët II est un cotre traditionnel qui est classé monument national. Toutes les informations le concernant sont disponibles sur le site de l’association la Belle Angèle 

Minahouët II - port de Pont-Aven
Minahouët II – classé monument historique est amarré au port de Pont-Aven
Côtre Jalan à un mât - Pont-Aven
Il n’y a pas beaucoup d’information disponible sur ce cotre à un mât qui aurait été construit en 1927 en Angleterre. 
Jalan port Théodore Botrel Pont-Aven
Info sur ce bateau

Vues : 60

Cet article a 7 commentaires

  1. Chinou

    Je ne connais Pont Aven que par le film du même nom. A regarder tes photos, que comprends que la ville ait attiré les peintres. La lumière y est belle, les bateaux y sont photogéniques et l’auberge invitante.
    Je ne comprends pas où est passé mon commentaire sur l’alouette des champs . Bonne soirée.

    1. Sergio

      J’aime beaucoup le film les galettes de Pont-Aven qui est un petit bijou de la comédie à la française comme je pense on n’oserait plus le faire aujourd’hui.

  2. Chinou

    J’espère que tu as corrigé de toi même: …..Je comprends et non -que comprends-

    1. Sergio

      Oui j’ai la possibilité de corriger. En conséquence le commentaire de correctif ne s’imposait plus. Je l’ai donc supprimé.

  3. Pascale MD

    Coucou Sergio,
    C’est une petite ville ou je suis allée, mais il y a bien longtemps à présent.
    Un endroit vraiment charmant avec un coup de coeur pour la première composition qui reflète bien l’ambiance de mes souvenirs.
    Les photos et l’ambiance du port sont aussi très agréables.
    Belle journée à toi

    1. Sergio

      Elle n’a vraisemblablement que peu changé. Hormis les inévitables restaurations, l’ambiance reste la même. Bien sûr à la fin du 19e siècle tout était différent, mais les traditions évoluent. Aujourd’hui les traditions d’habitat et les modes de vies sont uniformisés, ce qui ne contribue à susciter des élans créatifs aussi forts qu’à cette époque ou tout était exotique pour les peintres qui arrivaient dans cette cité et plus largement dans cette région Cornouaillaise. Belle et radieuse journée.

  4. Colo

    Tellement beau, lumineux, fleuri, paisible que je note Pont Aven pour de prochaines vacances en mai!
    Merci Sergio!

Laisser un commentaire