Querrien, la balade de Kerivarc’h longe le Naïc

Querrien, au pied des montagnes noires

Querrien est une commune située entre terre et mer aux premiers sursauts des montagnes noires. La topographie vallonnée de la commune offre de nombreux sites bien préservés. Ils sont propices à la randonnée ou à d’autres activités de plein air, comme les randonnées équestres, le vélo tout terrain. Les cours d’eau qui la parcourent sont également idéals pour des parcours de pêche sportive. Les bois abondants abritent une nombreuse faune. Aussi, il n’est pas rare d’y croiser des chevreuils, des renards ou autres animaux.

Une merveilleuse balade le long de la rivière le Naïc

Maintenant que le décor champêtre est mis, je vous propose de découvrir la balade de Kérivarc’h qui emprunte au départ de Rostrenot des chemins creux demeurés intacts. À partir d’ici on foule les feuilles mortes qui crissent sous les chaussures. On s’enfonce dans les chemins creux pour entrer dans un monde végétal et silencieux entrecoupé de tant à autre par le chant mélodieux d’une grive musicienne. En ce mois d’avril, la hêtraie se pare de feuilles frissonnantes de couleur vert tendre. Au pied des hêtres, le long des chemins creux aussi, les myrtilliers ont déjà fleuri, les baies en formation sont une promesse fructification. Rendez-vous est donné au début de l’été, encore une occasion de traverser à plein poumons de bien beaux paysages.

Balade à découvrir dans le Topo Guides

Si après ce descriptif et ces belles images, l’envie vous en prend, cette balade de 8 km, sans difficulté majeure, est à portée de souliers, il ne tient qu’à vous de la découvrir. Vous ne serez pas déçu, car le parcours est un pur bonheur. Cette balade est à découvrir dans le Topo Guides Quimperlé, terre et mer à pied édité par la Fédération Française de Randonnée.

Balade de Kerivarc’h au printemps

La diaporama suivante vous montre photographie à l’appui, l’attrait d’une promenade verte, sans difficulté majeure, longue de 7 km dans la vallée du Naïc.

Balade de Kerivarc’h en hiver

Chaque saison est différente, l’hiver est caractérisé par des journées plus courtes, parfois plus froides. Dans ces conditions, les mousses prospèrent dans les sous-bois. La balade de Kerivarc’h donne une occasion unique de découvrir des endroits où l’homme n’a laissé que peu d’empreinte. Les photos de cette galerie ont été prise en janvier 2017. Il avait gelé fort la veille, comme les jours précédents, Le Naïc était partiellement gelé et le givre était encore présent dans les endroits ombragés. Au retour de la promenade le soleil rasant éclairait superbement les pierres d’une vieille demeure et d’un grange abandonnées à Rostrenot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :