Aller au contenu

Sar commun Diplodus sargus-Océanopolis

Sar commun Diplodus sargus-Océanopolis

Observation du sar commun à Océanopolis

Le sar commun (Diplodus sargus) est présent de la Mer du Nord à la mer Méditerranée. Il est également abondant sur les côtes atlantiques jusqu’à l’Afrique du Sud.  A défaut de le rencontrer dans son milieu naturel le pavillon Bretagne à Océanopolis donne l’opportunité d’une observation.  Ici les sars communs évoluent parmi d’autres poissons dans un immense aquarium dont la partie supérieure est éclairée à la lumière du jour. De toute évidence ce poisson fréquente les eaux très oxygénées du plateau continental. Ceci explique la nébuleuse oxygénée qui se retrouve sur les photos prises dans le pavillon Bretagne d’Océanopolis.

Respect du biotope marin

Voilà pour la présentation du décor qui reproduit les conditions de vie naturelles du sar dans l’océan. Et ici on est soucieux du respect du biotope marin pour reproduire une environnement naturel aussi proche que possible du réel. Pour illustration citons le captage de l’eau directement qui s’opère directement dans la rade de Brest

Sar commun description

Les opercules du sar ont un liseré noir (Les opercules sont les plaques osseuses qui forment les ouies des poissons).

  • Le pédoncule caudal a une tâche noire circulaire.
  • Le sar à des stries verticales sombres sur le dos. Sur le poisson ci-dessous on en distingue 8 plus ou moins marquées (tout dépend de la mâturité du poisson qui à l’état adulte mesure environ 30 cm.
  • Il y a une bordure noire sur la nageoire caudale.
  • Les nageoires pelviennes sont blanches et quasiment translucides avec une ligne noire au milieu

Description complète du sar

Sar commun Diplodus sargus-Océanopolis
Sar commun au pavillon Bretagne : Sur la photo on dénombre 8 à 9 stries noires plus ou moins marquées
Sar commun Diplodus sargus-Océanopolis
Sar commun dans la nébuleuse oxygénée de l’aquarium du Pavillon Tempéré d’Océanopolis

Sars et daurades font partie de la famille des sparidés

Sur les étals des poissonniers, la daurade est fréquente alors que le sar ne l’est pas. Mais ce n’est pas pour cette raison que ce poisson est rare. En réalité si le sar est peu présent sur l’étal des poissonniers c’est en raison de l’habitat. En effet ce dernier fréquente les milieux rocheux et la fréquentation de tels fonds ne facilite pas une pêche de type industrielle.

La visite à Océanopolis réserve de belles découvertes comme par exemple cet incroyable poisson ballon  arothron nigropunctatus  : Ne manquez pas cette rencontre insolite

 

Sergio
Author: Sergio

1 commentaire pour “Sar commun Diplodus sargus-Océanopolis”

Laisser un commentaire