Sarcelles d’hiver – Petit Loc’h Guidel

Sarcelles d’hiver dans l’écosystème du Petit Loc’h

Nous étions en fin du mois d’octobre et les sarcelles d’hiver étaient présentes dans l’étang du Petit Loc’h à Guidel. Un canal relie cet étang qui reçoit les eaux du ruisseau de la Saudraye à l’océan. En conséquence il est sous l’influence des marées. Ce qui implique un mélange des eaux à marée haute et un étiage à marée basse. Ce milieu aquatique d’eau saumâtre abrite donc une multitude de micro-organismes ainsi que des petits crustacés et bien sûr beaucoup de poissons. D’autre part les îlots situés au milieu de l’étang servent de refuges aux oiseaux qui gardent d’instinct des distances de sécurité.  C’est donc dans ce cadre idéal que les sarcelles d’hiver font une étape. Dans cette réserve naturelle les sarcelles d’hiver trouvent une cadre sécuritaire et alimentaire privilégié.

Sarcelles d’hiver caractéristiques

La sarcelle d’hiver est le plus petit canard de surface. Ses ailes sont étroites et son bec est court. Sa longueur ne dépasse jamais les 40 cm, quant à l’envergure elle se situé entre 50 et 60 cm.  Enfin son poids se situe entre 250 et à peine 500 grammes. La sarcelle d’hiver fréquente les eaux douces et saumâtres et les mares et les cours d’eau près des cotes. C’est un oiseau sociable et grégaire en dehors de la période de nidification. Son habitat d’été se situe dans une vaste zone paléoarctique. En hivernage, la sarcelle d’hiver se nourrit exclusivement de plantes aquatiques.

 Le comportement social de ce petit canard

Cette petit série même si elle est loin d’être exhaustive montre certains trait comportementaux de la Sarcelle d’hiver :

Sarcelles d'hiver - Petit Loc'h Guidel
Sarcelle d’hiver ♀ – La femelle est gris-beige, le dessus de la tête ainsi que le pourtour des yeux est légèrement plus foncé. Les pattes et le bec sont gris. Enfin le miroir est comporte trois couleurs vert,noir et beige.
Sarcelles d'hiver - Petit Loc'h Guidel
Sarcelle ♂ Tête brun rouge avec une bande verte à chaque face. Au dessus des flancs, à la naissance du dos il y a une bande beige qui est plus claire que les ailes. Enfin chaque côté de la poitrine beige est tâcheté de brun. Enfin, le miroir qui n’est pas apparent sur la photo est vert. Cependant, ce miroir vert apparaît clairement sur la photo suivante.
Sarcelles d'hiver - Petit Loc'h Guidel
Un couple de sarcelles d’hiver dans les eaux du Petit Loc’h
Sarcelles d'hiver - Petit Loc'h Guidel
Sarcelles d’hiver le Petit Loc’h – Un amerrissage dans le groupe
Sarcelles d'hiver - Petit Loc'h Guidel
Le comportement grégaire des sarcelles d’hiver surprises en vol alors qu’elle se préparent à toucher les eaux du Petit Loc’h

Cet article a 3 commentaires

  1. Marie

    Bonjour Sergio. C’est bon pour le moral de commencer la journée avec des oiseaux. J’ai vu de temps à autre des sarcelles d’hiver sur mon lac mais n’ai jamais encore posté mes photos. J’apprécie toujours tes notes explicatives intéressante pour qui connait quelques oiseaux mais rarement leur pédigrée. Bonne journée

  2. Chinou

    Difficile pour moi de savoir faire la différene entre la sarcelle d’hiver et celle d’été si ce n’est peut être le cri sec en crécelle; mais peu m’importe, je les aime toutes deux. Très beau reportage. Bonne journée Sergio.

  3. Colo

    Merci pour toutes ces explications et ces belles photos.
    Je ne crois pas en avoir vu de mes yeux, et ce petit miroir coloré a un charme fou, tu ne trouves pas ?

Laisser un commentaire